Bambari, trois morts dans une attaque des positions de l’armée nationale au quartier Élevage

2
Bambari, trois morts dans une attaque des positions de l’armée nationale au quartier Élevage
Bambari, trois morts dans une attaque des positions de l’armée nationale au quartier Élevage

Africa-PressCentrAfricaine.  Un soldat de l’armée nationale et deux assaillants assimilés aux rebelles de l’UPC sont morts lors d’une attaque des positions de l’armée centrafricaine au quartier Élevage, à Bambari, dans la Ouaka.

« Dans cette attaque de notre position au parc Élevage, les forces armées centrafricaines (FACA) ont tué 2 assaillants. Nous avons perdu un de nos militaires »

, a déclaré à CNC un sous-officier de l’armée de terre à Bambari.

Selon le sous-officier, les assaillants appartiennent à l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC), un mouvement armé dirigé par l’autoproclamé général d’armée Ali Darassa.

D’après lui, l’attaque avait débuté cette nuit aux environs de minuit, et ça s’est poursuivi durant plusieurs minutes.

Le sous-officier a par ailleurs affirmé que les forces loyalistes et ses alliés russes et rwandais avaient récemment délogé ces rebelles de cette position qu’ils ont tenté sans succès de récupérer. Mais d’après les habitants du quartier Élevage, le double braquage des mosquées cette semaines attribué aux soldats de l’armée nationale qui serait à l’origine de l’attaque des position des FACA en poste au quartier parc Élevage.

L’échange des tirs a engendré de multiple coups de feu dans la ville, suscitant la psychose au sein de la population.

Par ailleurs, au même moment, dans le troisième arrondissement de Bangui, peu avant une heure du matin, des coups de feu sont entendus tout proche du commissariat du troisième arrondissement de Bangui. On ignore les raisons pour le moment.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here