Bangui, deux présumés braqueurs interpellés, des armes saisies

0
Bangui, deux présumés braqueurs interpellés, des armes saisies
Bangui, deux présumés braqueurs interpellés, des armes saisies

Africa-PressCentrAfricaine. Les éléments de la compagnie nationale de sécurité (CNS), en collaboration avec ceux du commissariat du cinquième arrondissement de Bangui, ont interpellé ce mercredi 9 juin deux individus présentés comme de présumés braqueurs qui sévissaient dans différents quartiers de Bangui. Des effets militaires létaux et non létaux ainsi que de la drogue ont été saisis à leur domicile. Le directeur de la CNS demande à la population de collaborer avec les forces de l’ordre pour en finir avec les actes de braquages à Bangui.

« C’est suite à de multiples cas de braquage dans le secteur 5, c’est-à-dire dans le cinquième arrondissement que nous sommes obligés de faire une descente avec le commissaire du cinquième, mettre la main sur les individus que vous voyez en face de vous ici ainsi que les matériels qu’ils utilisent pour faire le braquage. On a trouvé les munitions aussi ainsi que les effets militaires dans leur maison »,

déclare monsieur Sim Danigoumandji , Directeur de la compagnie nationale de sécurité (CNS).

D’après lui, les membres du public peuvent aider la police à réduire et à prévenir la criminalité, y compris le trafic de drogue et à élucider des crimes. Si le public a de l’information au sujet d’activité illicite ou si vous soupçonnez que des activités illicites se déroulent dans votre secteur, veuillez communiquer avec votre service de police.

« Je profite de cette occasion pour lancer un vibrant appel à la population du cinquième arrondissement de nous aider en nous fournissant les informations en temps réel afin que nous puissions mener des actions pour mettre terme à ce multiple braquage »

, ajoute le Directeur de la CNS.

Rappelons que la police a lancé depuis deux jours une vaste opération de tract des braqueurs dans certains quartiers de Bangui suite à la montée de braquage.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here