Centrafrique : la Chine et les Etats africains évaluent la pratique de la démocratie

7
Centrafrique : la Chine et les Etats africains évaluent la pratique de la démocratie
Centrafrique : la Chine et les Etats africains évaluent la pratique de la démocratie

Africa-Press – CentrAfricaine. Dans le cadre de sa politique d’ouverture à l’Afrique, la République populaire de Chine a organisé, du 26 au 27 avril dernier, un séminaire avec plusieurs pays africains.
Cette réunion tenue en visioconférence a réuni de nombreux pays dont la République centrafricaine.

« L’exploration et pratique de la démocratie dans les législatures sino-africaines » était au centre de cette visioconférence.

Dans l’élan de renforcer sa coopération bilatérale avec les Etats africains, la République populaire de Chine multiplie les stratégies de rapprochement et de consolidation des liens fraternels.

Ainsi, du 26 au 27 avril 2022, s’est tenue une conférence virtuelle regroupant des parlementaires chinois et africains.

La République centrafricaine a été représentée par Magloire Ghislain Makango, député de la circonscription de Mbaïki 5.

Durant cette rencontre en visioconférence, plusieurs sujets ont été abordés par les parlements africains qui avaient en face l’Assemblée nationale populaire de Chine.

« L’objet de ce séminaire est de voir comment les pays africains se développent avec la démocratie.
Est-ce que la démocratie est un facteur de stabilité et de paix »,

a expliqué le député Magloire Ghislain Makango.

Dans le cadre de cette rencontre, le parlementaire centrafricain a fait son exposé sur le sous-thème : « les députés transmettent la voix du peuple ».

Il a saisi l’occasion pour présenter le rôle d’un député et sa mission principale en République centrafricaine.

Selon Magloire Ghislain Makango, cette initiative est d’une grande importance vu les échanges « fructueux » et « constructifs » qui en sont issus.

« Vous savez que la Chine, à travers les élus locaux et nationaux, cherche à avoir un partenariat gagnant-gagnant à travers son assemblée nationale populaire et celles des pays africains.
Donc, il est question d’explorer des possibilités de nouvelles collaborations pour permettre aux pays africains de s’aligner sur la voie du développement comme la Chine »

a insisté le député de Mbaïki 5.

Par ailleurs, cette rencontre virtuelle a permis aux parlements africains et chinois de cerner les similitudes et les différences qui caractérisent le fonctionnement de leurs assemblées nationales respectives.

Dans le cadre de la coopération entre l’Assemblée nationale populaire de la Chine et celle de la République centrafricaine, la Chine a soutenu la réalisation des projets de développement dans certaines régions centrafricaines.

C’est le cas de la construction d’une maternité et d’une école à Bangandou dans la préfecture de la Lobaye.

Un autre grand projet qui est en cours d’étude, est la construction d’un barrage hydroélectrique d’une capacité estimée à plus de 70 mégawatts sur la rivière Lobaye.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here