l’Assemblée nationale valide la création de l’Office Centrafricain du Tourisme

5
l’Assemblée nationale valide la création de l’Office Centrafricain du Tourisme
l’Assemblée nationale valide la création de l’Office Centrafricain du Tourisme

Africa-Press – CentrAfricaine. a séance plénière du jeudi 07 décembre 2023, sous la présidence de l’honorable Simplice Mathieu SARANDJI, Chef du Parlement National et consacrée à l’examen du projet de loi portant création de l’Office Centrafricain du Tourisme en abrégé OCATOUR, a donné l’occasion aux députés après débat, de l’adopter en première lecture par acclamation et à l’unanimité.

Le Gouvernement a été représenté par Dame Jennifer SARAIVA-YANZERE, Ministre des Arts, de la Culture et du Tourisme qui, dans son mot introductif a indiqué que ce projet de loi vise la création de l’Office Centrafricain de Tourisme, un établissement public à caractère industriel et commercial, chargé d’assurer un service public dans le domaine touristique.

Poursuivant, elle a précisé que cet Office va combler le vide laissé par la dissolution de l’ancien Office du Tourisme et permettre à la République Centrafricaine de disposer d’un potentiel touristique très important en terme de faune et de flore afin d’attirer suffisamment des investisseurs privés.

Des discussions ayant succédé au rapport de la Commission Mixte Production, Ressources Naturelles et Environnement/Economie, Finances et Plan, lu par la députée Rachel NGAKOLA, rapporteuse de ladite Commission, l’on retiendra que la Ministre SARAIVA-YANZERE a éclairé l’auditoire sur la différence entre un office, terme technique recommandé par l’Organisation Mondiale du Tourisme et une agence, structure sous tutelle de l‘office.

Plus est, cette dernière a martelé que l’OCATOUR vient booster le secteur touristique national, source de revenus car en l’état actuel, les principaux sites touristiques du pays à l’exemple de celui de Bayanga, sont exploités par des entités étrangères dont la comptabilité échappe au Gouvernement.

« L’office National du Tourisme est un organe très important pour la République Centrafricaine en ce qui concerne la valorisation et la promotion du tourisme centrafricain », note avec satisfaction l’initiatrice de ce projet : « Aujourd’hui, je me sens très émue de voir que l’Assemblée Nationale a pu accepter la création de cet Office ».

« Dans la sous-région, tous les pays qui nous entourent ont des offices de tourisme qui permettent la valorisation du tourisme, tandis que pour nous, il y’a eu suppression deux fois mais au jour d’aujourd’hui, l’Assemblée Nationale a déjà accepté la création de l’Office de Tourisme », a-t-elle conclu.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here