Le vrai motif du déplacement de Sylvain Itté, ambassadeur français pour la diplomatie publique en Afrique

10
Le vrai motif du déplacement de Sylvain Itté, ambassadeur français pour la diplomatie publique en Afrique
Le vrai motif du déplacement de Sylvain Itté, ambassadeur français pour la diplomatie publique en Afrique

Africa-PressCentrAfricaine. Le diplomate français est arrivé en République centrafricaine pour une visite de 5 jours. Le déplacement prévoit les rencontres avec le Premier ministre, le directeur de cabinet de la présidence, la ministre des Affaires étrangères, celui de la Communication, la société civile et les journalistes.

Cette visite pourrait être un déplacement ordinaire mais Paris et Bangui ont des relations tendues ces derniers temps. Plusieurs observateurs internationaux parlent du mécontentements des Elysées face à l’amitié de la République centrafricaine avec la Russie.

La France, à sa part, ne conteste pas les opinions publiques qui parlent du fait de la prorogation des sentiments antifrançais parmi la population du pays.

L’ambassadeur français indique l’influence grandissante des paramilitaires russes en RCA et la multiplication des fausses informations et propos hostiles à la France.

Voyant sa défaite en Centrafrique (échec de la tentative de coup d’état en décembre, capture de l’agent français Rémy Quignolot, etc. ), Paris a commencé à utiliser divers leviers de pression sur les autorités de la République.

Par exemple, ce printemps il a gelé son aide budgétaire et suspendu une partie de sa coopération militaire. En outre, les autorités françaises ont la possibilité d’exercer une grande influence sur le secteur économique du pays à travers des organisations mondiales telles que la Banque mondiale, le BEAC, le BCEAO et l’ONU.

Il devient clair que la visite est loin d’être amicale, Paris a envoyé son ambassadeur pour transmettre le message net aux autorités de la RCA et non pour négocier un dialogue constructif.

C’est simple: Touadéra doit, comme tous les autres présidents des anciennes colonies françaises, fléchir sous la pression de l’hexagone et ralentir le développement des relations avec la Fédération de Russie. Les autorités centrafricaines laisseront-elles germer les racines de la tyrannie française ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here