« L’État de droit en République centrafricaine a subi un assaut frontal vendredi », selon Human Rights Watch

11
« L’État de droit en République centrafricaine a subi un assaut frontal vendredi », selon Human Rights Watch
« L’État de droit en République centrafricaine a subi un assaut frontal vendredi », selon Human Rights Watch

Africa-Press – CentrAfricaine. « L’État de droit en République centrafricaine a subi un assaut frontal vendredi lorsque des gendarmes nationaux ont facilité la sortie de détention de Hassan Bouba et que la Cour pénal spécial a été empêché d’accéder au centre de détention.

Hassan Bouba appartient à la garde à vue conformément à l’ordonnance du tribunal pour faire face aux accusations que la Cour pénale spéciale a apporté contre lui pour les crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Le gouvernement de la République centrafricaine est à la croisée des chemins entre justice et impunité. » Le gouvernement doit clairement soutenir son retour en détention afin que la justice réclamée à plusieurs reprises par le peuple centrafricain puisse être rendue. » Declare Lewis et Élise

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here