RCA : assassinats extraordinaires,  les habitants du quartier Nguitto 2 s’inquiètent de la présence de plusieurs corps sans vie des individus froidement abattus près du cimetière

2
RCA : assassinats extraordinaires,  les habitants du quartier Nguitto 2 s’inquiètent de la présence de plusieurs corps sans vie des individus froidement abattus près du cimetière
RCA : assassinats extraordinaires,  les habitants du quartier Nguitto 2 s’inquiètent de la présence de plusieurs corps sans vie des individus froidement abattus près du cimetière

Africa-PressCentrAfricaine. Bangui, République centrafricaine,

mardi, 23 février 2021, 02:31:33 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Voilà les dérives du couvre-feu et de l’État d’urgence instaurés par le pouvoir en place depuis deux mois. Les habitants du quartier Nguitto, dans le septième arrondissement de Bangui, commencent petit à petit à s’inquiéter de la présence visible des multiples corps sans vie des inconnus froidement abattus à proximité du cimetière de Ndrèss à Bangui. Ils dénoncent le multiple cas d’assassinat extraordinaire et appellent à l’aide les autorités.

Depuis plusieurs semaines, des personnes non identifiées ont été froidement abattues au cimetière de Ndrèss à Bangui. Les faits se produisent généralement la nuit, et les victimes sont parfois enterrées sommairement par des volontaires des quartiers alentour, mais d’autres traînent encore visibles au sol. Alors, qui est à l’origine de ces nocturnes assassinat extraordinaire ? Se questionnent les habitants du quartier Nguitto 2.

Sur le lieu de la scène, les rares passants ont l’impression de vivre l’apocalypse. Mis à part des bruits d’oiseau, il règne un bruit du cimetière. Les habitants le surnomment « le couloir de la mort », ou « site d’abattage arbitraire ». L’air est pollué, l’odeur nauséabonde.

Voilà la première découverte macabre. Un cadavre en état de décomposition avancée se trouve à l’entrée du chantier. Selon un habitant de Nguitto 2, cela c’est depuis une semaine que cet homme est abattu d’une balle dans la tête.

« C’est notre lieu du travail. Notre boulot consiste à mettre de la propreté dans le cimetière. Pour l’heure on ne peut pas faire du boulot parce que les cadavres traînent par là », s’alarme un habitant de Nguitto 2 avant de faire une autre découverte macabre. Cette fois, le corps se trouve sous un acacia, puis un troisième à côté d’un poteau électrique. L’odeur est invivable. En tout, sept corps sont encore visibles sur place, mais les habitants de Nguitto 2 se questionnent sur l’auteur ou les auteurs de ces multiples assassinats nocturnes. Et qui sont les victimes ?Jusqu’à quand cela c continuer ? Ils appellent à l’aide le gouvernement.

Journaliste rédacteur

Tel : 70 13 39 97

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here