Bria, spectaculaire plaquage au sol de la population au marché central, les mercenaires russes et libyens ont interpellé 7 personnes

2
RCA : Bria, spectaculaire plaquage au sol de la population au marché central, les mercenaires russes et libyens ont interpellé 7 personnes
RCA : Bria, spectaculaire plaquage au sol de la population au marché central, les mercenaires russes et libyens ont interpellé 7 personnes

Africa-PressCentrAfricaineÀ Bria, dans la Haute-Kotto, chaque jour qui passe, les mercenaires russes et libyens se livrent à des scènes de spectacle de dernier cri du jamais vue dans le pays. Ce dimanche 25 avril, ils ont reçu des renforts en hommes et logistique, et procèdent à nouveau à la fouille du quartier Bornou et du marché central. Que cherchent-ils ? Des complices des groupes armés, selon leur propre terme.

Si une partie des mercenaires russes et syriens qui sont restés à Bria ont reçu des renforts de trois blindés, d’une citerne et trois Nissan Patrol avec une dizaine d’hommes, ce dimanche matin, à la grande surprise, ils ont bouclé à nouveau le quartier Bornou, quartier des riches de la ville, et mis à terre toute la population de l’hôpital jusqu’à la Mairie en passant par le marché central. Que du spectacle humiliant et choquant pour ces victimes.

On voit les vieux papas et mamans ainsi que des enfants couchés, ventre au sol, sans ouvrir la bouche, sur l’ordre des mercenaires russes et syriens. Imaginez-vous, tous les habitants de plusieurs quartiers couchés au sol au même moment, quel prophète est-de passage? et les mercenaires fouillent leur poche un par un. Les poches peuvent-elles cacher une arme ou diament? S’interroge un humanitaire.

La scène est plus spectaculaire au marché central ou tout le monde, vraiment tout le monde, vendeurs, acheteurs, passants, femmes, hommes, viellards et enfants, placage au sol, tout le monde ventre à terre, les mains écartées. Ils pillent boutique par boutique, étalage par étalage. Du jamais vu depuis que le ciel est né.

Au quartier Bornou, après leur passage, pour les dégâts, n’en parlant pas. C’est comme si c’est le diable en personne qui est descendu avec ses anges gardiens bruler le Coran et ramasser de l’or et diament des fidèles croyant de Dieu.

Après des pillages, ils ont procédé à l’arrestation des deux officiers Goula du FPRC faction Michel Djotodia, en l’occurrence Monsieur Dédicace et Monsieur Hassan, ainsi que des deux collecteurs des diamants, à savoir messieurs Djouma Ndaha et Moussa Bobiri, sans oublier plusieurs autres paisibles citoyens civils.

D’ailleurs, sans plus tarder, après son arrestation, les russes ont procédé à la torture publique de l’officier du FPRC Dédicace, proche de Michel Djotodia.

Ces rebelles, selon leur propre terme, ne veulent pas quitter Bria, car ils ne sont pas dans la CPC. Ils sont tous favorables au Président Touadera, ils croyaient que les mercenaires ne vont pas les toucher. D’autres ont mené même de campagne en faveur du chef de l’État.

Alors, pour demain, ça sera le tour de quel quartier et de quelle frange de population ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here