Élections : arrivage à Bangui des PV de la Nana-Mambéré

RCA / Élections : arrivage à Bangui des PV de la Nana-Mambéré
RCA / Élections : arrivage à Bangui des PV de la Nana-Mambéré

Africa-PressCentrAfricaine. Annoncée pour ce jour à 14 heures, la publication des résultats provisoires des élections controversées du 27 décembre 2020 a été décalée de plusieurs heures. En cause, certaines voix manquent pour que le président sortant et candidat à sa propre succession soit proclamée élu dès le 1er tour. Et il fallait les chercher.

 

D’après les éléments d’informations parvenus à notre Rédaction, c’est dans la préfecture de la Nana-Mambéré, plus précisément à Baoro que les commissaires de l’ANE se sont retournés.

Alors que dans cette ville, le jour du scrutin, les électeurs ont été obligés de quitter les bureaux de vote pour se réfugier en brousse en raison de l’insécurité suivie de détonation d’armes de guerre et de l’incendie des matériels électoraux : urnes, isoloirs, bulletins de vote. Contre toute attente, un aéronef affrété spécialement par la Minusca ce lundi vient d’atterrir à l’aéroport de Bangui M’Poko avec les résultats des élections de la Nana-Mambéré. Selon nos informations, le seul passager à bord de cet avion est Monsieur GBIDA Jules Bertin, rapporteur général du démembrement de l’ANE de la Nana-Mambéré et porteur des prétendus procès-verbaux des résultats électoraux de la circonscription de Baoro.

D’après une source digne de foi, GBIDA Jules Bertin est un militant patenté de MCU qui a été appelé au secours pour sauver la candidature de son SG Simplice Mathieu Sarandji qui ne veut entendre parler d’une nouvelle élection dans sa zone, mais aussi de son candidat à la présidentielle, Faustin Archange Touadera qui ne veut pas, lui aussi, entendre  d’un éventuel  second tour.

Avec ce geste digne d’une comédie ivoirienne, on ne peut que confirmer le talent extraordinaire de Monsieur Simplice Mathieu Sarandji, directeur national de campagne de son chef Faustin Archange Touadera à faire ressusciter les urnes et les procès-verbaux électoraux incendiés par les rebelles.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here