interpellation à Bangui de l’ex-chef milicien Anti-Balaka dénommé Amigo ZIBO

10
RCA : interpellation à Bangui de l’ex-chef milicien Anti-Balaka dénommé Amigo ZIBO
RCA : interpellation à Bangui de l’ex-chef milicien Anti-Balaka dénommé Amigo ZIBO

Africa-PressCentrAfricaine. Les autorités centrafricaines ont arrêté mercredi un important ex-chef milicien Anti-Balaka, soupçonné de complicité avec l’ancien Président de la République François Bozizé, coordonnateur de la coalition rebelle des patriotes pour le changement, accusé par les autorités d’avoir monté et diriger l’opération militaire visant à lancer ses hordes à l’assaut de la capitale le 13 janvier dernier pour empêcher ou du moins troubler le double scrutin du 27 décembre.

Amigo ZIBO, ancien chef milicien Anti-Balaka, devenu garde du corps de monsieur ZEYAD AL ZARZOUR, PDG de l’hôtel Ledger Plazza, fait l’objet ce mercredi d’une interpellation dans une buvette dénommée “Amical”au quartier Benz-Vi par les services de l’office central de la répression du banditisme (OCRB).

« Il est à ce jour soupçonné d’avoir commis des faits de complicité d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État en relation avec le CPC »

, déclare une source proche du dossier.

Une enquête a été ouverte contre Monsieur Amigo ZIBO qui sera présenté au parquet général cette semaine.

Mercredi après son interpellation, Monsieur Amigo ZIBO a tout de suite été conduit à la brigade de l’OCRB au centre-ville, d’où il a passé la nuit, selon ses proches contactés par CNC.

Monsieur Amigo ZIBO, ancien chef milicien Anti-Balaka, fut l’adjoint de Monsieur Alfred Yekatom, un ex-commandant de la milice Anti-Balaka détenu à la cour pénale internationale pour crime contre l’humanité et crimes de guerre. Devenu garde du corps du PDG sortant de l’hôtel Ledger, Monsieur Amigo ZIBO a été cité dans plusieurs affaires criminelles impliquant le PDG sortant de l’hôtel Ledger, notamment la casse de l’ambassade de la Libye, le rapatriement des diplomates libyens du territoire centrafricain et la fuite de Monsieur Amadou Danzoumi Yalo de l’OCRB dans la nuit du jeudi à vendredi 26 février 2021.

Sur cette dernière, l’un des gardes du corps de Monsieur

ZEYAD AL ZARZOUR, le soldat Ézéchiel avait été interpellé et placé sous mandat de dépôt il y’a près de deux mois. L’homme clame son innocence, et pointe du doigt son patron le libyen ZEYAD AL ZARZOUR et Monsieur Amigo ZIBO pour avoir joué un rôle important dans la fuite de Monsieur Amadou Danzoumi Yalo alias colonel DAZ.

Finalement, Monsieur Amigo vient d’être interpelé. Il sera déféré devant le procureur général dans les prochain jours.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here