Mahamat Sallet, nouvel homme fort de Bangassou, largement critiqué au sein de sa communauté

RCA : Mahamat Sallet, nouvel homme fort de Bangassou, largement critiqué au sein de sa communauté
RCA : Mahamat Sallet, nouvel homme fort de Bangassou, largement critiqué au sein de sa communauté

Africa-PressCentrAfricaineLe dimanche 3 janvier, une coalition des groupes armés, dirigée par Monsieur Mahamat Sallet, un général du FPRC, a pris le contrôle de la ville de Bangassou, située à 750 kilomètres de Bangui, dans la préfecture de Mbomou. Or, le chef militaire du FPRC, l’ancien ministre Abdoulaye Hissen, dans un communiqué, avait clairement indiqué que son mouvement ne faisait pas partie du CPC, mais l’implication de l’autoproclamé général Mahamat Sallet dans l’attaque de Bangassou remet en doute la crédibilité du communiqué du FPRC.

Le général Mahamat Sallet , de l’ethnie Rounga, est le Comzone du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC)  dans la localité de Zako depuis plusieurs années.  Mais la semaine dernière, en dépit de la décision de son chef militaire Abdoulaye Hissen Ramadan de ne pas intégrer la coalition des patriotes pour le changement (CPC), Mahamat Sallet  sollicite et obtient des hommes auprès du mercenaire Ali Darassa, chef d’État major de l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC) avant d’attaquer, dimanche dernier, la ville de Bangassou, située au sud-Est de la République centrafricaine. Mais au sein de son mouvement et de sa communauté, nombreux sont ceux qui critiquent sévèrement son action, et le qualifient de traitre à la solde des mercenaires étrangers.

Souvenez-vous, Le chef rebelle Ali Darassa, chef d’État major de l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC), avait engagé en mars 2020 des discussion avec des groupes armés issus de l’ex-coalition Seleka qui se sont affrontée depuis juillet 2019 dans la préfecture de la Vakaga ainsi que dans d’autres villes de Bamingui-Bangoran et de la Haute-Kotto. À cette époque, le général Mahamat Sallet  était le seul général du FPRC à tenir des  propos non conciliants envers les rebelles Goula et Kara. Il est connu pour son extrémisme au sein du FPRC.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here