meurtre de Monsieur Delphin Dothé, candidat aux législatives du KNK à Damara

RCA : meurtre de Monsieur Delphin Dothé, candidat aux législatives du KNK à Damara
RCA : meurtre de Monsieur Delphin Dothé, candidat aux législatives du KNK à Damara

Africa-PressCentrAfricaine  Le corps de monsieur Delphin Dothé, candidat du parti KNK aux législatives dans la circonscription de Damara, disparu depuis samedi soir alors qu’il devrait rencontrer des amis vers PK10, , a été retrouvé dimanche matin derrière l’église catholique Saint-Charles Lwanga, à la sortie nord de la capitale. Rapidement, les proches de la victime accusent la milice armée proche du régime, « LES REQUINS », d’être à l’origine de ce meurtre odieux. Vrai ou faux ?

Selon des sources proches de monsieur  Delphin Dothé, dont le corps a été retrouvé sans vie dimanche au PK12 derrière l’Église catholique Saint-Charles Lwanga, l’acte criminel a été perpétré dans la nuit du samedi à dimanche 3 janvier.

D’après elles, les proches du régime l’auraient accusé d’être à l’origine  de l’attaque samedi des positions des forces gouvernementales dans la ville de Damara, village du chef de l’État  Faustin Archange TOUADERA. Or, à en croire son tuteur, y compris son épouse, monsieur Delphin Dothé était chez lui à la maison au PK12 quand la ville de Damara avait été attaquée samedi par des hommes armés identifiés par les forces gouvernementales comme des braqueurs. Ces allégations ont également été confirmées par de nombreux témoins qui affirment l’avoir vu et parler même avec lui le samedi matin.

D’après son épouse,  ce même samedi matin, monsieur Delphin Dothé, avant de rejoindre ses amis au quartier PK13 sur la route de Boali, partageait ensemble avec son oncle le petit  déjeuner à la maison au PK12.

« Mon mari n’a rien à voir avec cette histoire de Damara. On l’a accusé pour rien  »

, a-t-elle précisé.

Qui est monsieur Delphin Dothé

Âgé d’une quarantaine d’années, Monsieur Delphin Dothé fût à l’époque-chef milicien Anti-Balaka de la ville de Damara, puis candidat du parti « Chemin de l’Espérance » aux législatives dans la même circonscription de Damara en 2015 avant d’être battu par le candidat Faustin Archange TOUADERA.

Élu chef de l’État, ce dernier avait laissé son fauteuil parlementaire à son suppléant qui malheureusement est décédé quelques mois plus tard. Un nouveau scrutin législatif avait été organisé, mais monsieur Delphin avait désisté en faveur du Professeur Nestor Nali après des jours de négociations engagées par le DG de la Douane, Monsieur Inamo et le ministre Bertrand Piri.

Or, pour cette année électorale, Monsieur Delphin Dothé quitte « Chemin de l’Espérance » et choisit le KNK, parti de l’ancien Président de la République François Bozizé pour se présenter à nouveau aux législatives 2020 – 2021 dans la circonscription de Damara, ce qui a énormément choqué le camp présidentiel qui l’aurait accusé d’être un « traitre » à la solde de l’ancien Président François Bozizé.

Considéré comme neveu du chef de l’État, Monsieur Delphin Dothé a été malheureusement enlevé samedi soir par des inconnus après un appel téléphonique avant d’être retrouvé criblé de balles le lendemain matin. Son corps a été jeté derrière l’église catholique Saint-Charles Lwanga au PK12, à la sortie nord de la capitale.

Selon les militants du KNK, il ne fait aucun doute, la chasse aux cadres de leur parti serait ouverte déjà dans la capitale. Ce qui a été fortement dénoncé par le secrétaire général adjoint de ce parti qui pense que le soutien du Président François Bozizé aux rebelles ne devrait pas engager la responsabilité des membres de son parti, encore moins de sa famille.

Joint au téléphone, un cadre du parti au pouvoir, le MCU n’a pas voulu commenter l’affaire. Il parle d’une mauvaise disposition d’esprit quand on accuse inutilement le régime d’être à l’origine de ce meurtre.

Notons que le siège du parti KNK de l’ancien Président François Bozizé a également été perquisitionné et vandalisé à Bangui le jour même de l’attaque de la ville de Damara.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here