Paoua, la chasse à l’homme se poursuit, Monsieur Nazé Boussou a failli être assassiné par les FACA

3
RCA : Paoua, la chasse à l’homme se poursuit, Monsieur Nazé Boussou a failli être assassiné par les FACA
RCA : Paoua, la chasse à l’homme se poursuit, Monsieur Nazé Boussou a failli être assassiné par les FACA

Africa-Press – CentrAfricaine. à Paoua, dans le nord-ouest de la République centrafricaine, une incursion nocturne au domicile de Monsieur Nazé Boussou par les soldats FACA a failli lui coûter la vie. L’homme a été la cible de plusieurs coups de feu des soldats FACA qui lui ont reproché quelques jours plutôt d’avoir agressé leur major qui avait arbitré un match de football sur le terrain du quartier Élien.

Nazé Boussou est le défenseur de l’équipe de Paoua Élien qui a frappé le major des forces armées centrafricaines (FACA) qui avait arbitré le match qui avait dégénéré en bagarre le mercredi 10 novembre dernier. Selon des informations recueillies, dans la nuit du lundi à mardi 16 novembre, une équipe d’environ 10 soldats, munis de leur arme, est allée discrètement au domicile de Monsieur Nazé Boussou pour l’arrêter. Mais à leur arrivée, l’homme avait senti leur présence et prend la poudre d’escampette. Mais les soldats FACA, qui n’ont pas pu lui mettre la main dessus, préfèrent faire usage de leur arme pour tenter de l’abattre. En vain! L’homme arrive à s’éclipser. Ça alors commence une folle perquisition à son domicile. Plusieurs matériels détruits et plus d’un million de francs CFA emporté par les soldats FACA, poussant le service de droit de l’homme de la Minusca, mission des Nations unies en Centrafrique à intervenir mardi.

Rappelons que le match qui a opposé les jeunes de Paoua Elien à ceux du quartier Sainte-Famille avait pour arbitre un major des forces armées centrafricaines (FACA). Mais quand le match avait démarré, quelques minutes plus tard, l’arbitre, sans raison apparente, avait donné un carton rouge à un défenseur de l’équipe de Paoua Elien. Ce défenseur s’appelle Bossou Nazé.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here