une opération de la CNS contre les vendeurs et fumeurs de chanvre indien au quartier Yangato tourne au vinaigre

3
RCA : une opération de la CNS contre les vendeurs et fumeurs de chanvre indien au quartier Yangato tourne au vinaigre
RCA : une opération de la CNS contre les vendeurs et fumeurs de chanvre indien au quartier Yangato tourne au vinaigre

Africa-PressCentrAfricaine Ce mercredi 16 juin 2021, aux environs de 14 heures, une opération de la police contre les vendeurs et les consommateurs de chanvre indien, communément appelé « cannabis » au quartier Yangato, dans le cinquième arrondissement de Bangui tourne au vinaigre. Un adolescent de 16 ans a été grièvement blessé par balle, suscitant la colère des populations. Route bloquée, circulations interrompues, engagement du DG de la police.

Au quartier Yangato, dans le cinquième arrondissement, non loin de la chapelle Catholique de la localité, vers 14 heures, ce mercredi 16 juin, un véhicule de la compagnie nationale de sécurité (CNS), rempli des policiers, faisait son apparition pour une opération contre les vendeurs et consommateurs des chanvres indiens communément appelés « mbangué, cannabis ».

Dès la présence des forces de l’ordre dans le secteur, c’est la débandade générale. Les consommateurs comme les vendeurs ont très vite plié bagage et quittent précipitamment le lieu, laissant derrière eux l’un d’eux qui n’a pas pu s’éclipser à temps en raison de son état de consommation bien avancé en degré.

Les policiers l’ont capturé aisément, mais l’homme faisait la force. Il résiste et refuse d’embarquer. Après quelques minutes de résistance, un gardien de la paix, sous la colère, voudrait lui donner un coup de crosse, malheureusement c’est la balle réelle qui sortait, touchant grièvement au ventre un adolescent de 16 ans qui était chez lui à 100 mètres du lieu d’intervention.

Transporté d’urgence à l’hôpital communautaire par les jeunes du quartier, l’adolescent est annoncé pour mort dans un premier temps, provoquant une gigantesque manifestation des habitants sur la ruelle Yangato – Combattant.

Suite à la prise en charge médicale de l’enfant dans le bloc par les médecins, puis des pourparlers engagés par une unité d’intervention de la police avec les manifestants, la tension semble baissée.

Le DG de la police, pressenti et annoncé ministre de la Sécurité publique sur les réseaux sociaux, tente aussi de rassurer la famille de la victime que la prise en charge financière des examens médicaux de l’adolescent jusqu’à son rétablissement sera supportée par son Institution que l’axe barricadé est libéré définitivement.

Rappelons que la CNS a multiplié ce dernier temps des opérations contre les malfaiteurs, mais les populations dénoncent les exactions de ses éléments à cause du Directeur / qui semble limiter dans sa compétence managériale. En plus, il est aussi empêtré dans des affaires louches que CNC reviendra sans doute dans les prochains jours.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here