vive tension entre les Casques bleus de la Minusca et les mercenaires russes à Berberati

2
RCA : vive tension entre les Casques bleus de la Minusca et les mercenaires russes à Berberati
RCA : vive tension entre les Casques bleus de la Minusca et les mercenaires russes à Berberati

Africa-PressCentrAfricaine. Depuis le déploiement en janvier dernier de près de 3000 mercenaires russes et syriens de la société Wagner au côté des soldats des forces armées centrafricaines (FACA) dans leur offensive militaire contre les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), la situation sécuritaire et humanitaire en République centrafricaine devient de plus en plus préoccupante. Il ne passe jamais un jour sans que la tension monte de plusieurs crans entre les Casques bleus de la Minusca et la coalition FACA / Wagner dans le pays. Même la fois dernière, une patrouille des FPU SÉNÉGALAIS arrive a quelques mettre de l’aérodrome de Berberati a essuyé plus de 4tirs de sommations faites par les mercenaires Russes de la société Wagner. Du coup, la tension ne cesse de monter d’un cran entre les Casques bleus et les mercenaires de Wagner dans le pays.

Souvenez-vous, le 2 mars dernier, plusieurs centaines des mercenaires russes et les soldats FACA avaient été déployés à Berberati pour combattre les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC). Mais à leur arrivée dans la ville, le lendemain, les Russes ont pris position aux alentours de l’aérodrome de Berberati, au côté du dispositif d’une unité de la MINUSCA. Une probable provocation en cours. Justement, quelque temps après, les mercenaires russes ont trouvé miraculeusement 5 engins explosifs posés autour de l’aérodrome de Berberati. À en croire certaines sources, ce sont les hommes de Wagner qui les auraient posés eux-mêmes afin de faire semblant d’accuser la Minusca. Or pour les Russes, ce sont bel et bien les Casques bleus de la Minusca qui les auraient posés ces mines terrestres. Du coût, les hommes de Wagner ont fait une interdiction formelle aux troupes de la Minusca de patrouiller aux alentours de l’aérodrome et de faire des balayages sur la piste avant l’atterrissage des avions. Incroyable !

Mais la semaine passée, une patrouille des FPU SÉNÉGALAIS était arrivée a quelques mettre de l’aérodrome avait essuyé plus de 4tirs de sommations à balles réelles. Les hommes de Wagner ont intimé l’ordre à cet appareil sénégalais de la Minusca de faire un demi-tour. Du coup, la tension est montée entre les FACA/ RUSSES et les Casques bleus de la Minusca. Mais la plus étonnante dans cette histoire, quand le chef local de la Minusca avait saisi le préfet de Mambéré Kadéi pour l’informer de la nouvelle, celui-ci préfère se ranger du côté des mercenaires russes et incombe la faute à la Minusca.

Pour l’heure, à Berberati, le vol aérien humanitaire ligne Berberati très paralysé.

Rappelons que dans les localités de Nguia-Bouar jusqu’à Bondiba, les mercenaires russes ont interdit à la Minusca de suspendre ses travaux de déminage dans le secteur. Du coup, la Minusca a finalement annoncé la semaine dernière quelle a eu des obstacles et suspend ses opérations de déminage dans les préfectures de la Nana-Mambéré, de l’Ouham-Pendé et de Lim-Pendé. Ce qui poussent les centrafricains à se demander les vraies origines de toutes ces mines terrestres dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here