Wagner perquisitionne la maison de l’ex-député Florent Kema à Bangui : argent et biens volés

8
Wagner perquisitionne la maison de l’ex-député Florent Kema à Bangui : argent et biens volés
Wagner perquisitionne la maison de l’ex-député Florent Kema à Bangui : argent et biens volés

Africa-Press – CentrAfricaine. Wagner perquisitionne la maison de l’ex-député Florent Kema à Bangui: argent et biens volés
Mercredi dernier, la maison privée de l’ancien député Florent Kema à Bangui a été envahie par des mercenaires russes du groupe Wagner. Les occupants ont été terrorisés pendant que les mercenaires fouillaient la maison, volant des objets de valeur, y compris de l’argent. Les voisins restent choqués par cette intervention brutale.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, aux environs de 21 heures, les mercenaires russes du groupe Wagner ont pénétré par effraction dans la maison de l’ancien député de Nana-Bakassa, Florent Kema, ancien député et leader d’un groupe armé en Centrafrique, dénommé « Front de défense de la liberté ». La scène s’est déroulée au quartier PK15, en face de la cité 100 logements, sur la route de Boali, dans la commune de Bégoua à Bangui. Les mercenaires, à bord de leur pick-up, sont allés briser le portail de la concession avant de s’introduire dans la résidence.

Les mercenaires ont réveillé les occupants de la maison en brisant la porte d’entrée. Les femmes, les enfants et l’occupant principal ont été mis à terre, menottés, et contraints de rester immobiles pendant que les mercenaires fouillaient chaque recoin de la maison. Selon les témoignages, les mercenaires parlaient une langue incompréhensible et demandaient aux occupants de sortir des armes qu’ils ont caché ici.

Pendant la perquisition, les mercenaires ont fouillé la maison de fond en comble, inspectant chaque pièce, valise et même sous les lits. Ils ont emporté de l’argent, estimé entre 600 et 700 mille francs CFA, ainsi que des téléphones portables et d’autres biens de valeur. Heureusement, aucun occupant n’a été physiquement touché lors de l’incident.

Cet incident n’est pas le premier du genre. Les mercenaires de Wagner ont déjà perquisitionné la maison de Florent Kema à plusieurs reprises. Chaque fois qu’il y a des attaques des éléments de Front de défense de la liberté, son groupe armé positionné dans les ville de province, les mercenaires reviennent à chaque fois fouiller la maison à Bangui, affirmant chercher des armes. Cette situation suscite l’incompréhension et la peur parmi les voisins et les occupants.

Rappelons que depuis mai 2021, Florent Kema a quitté Bangui et sa famille vit en exil à l’étranger. Sa maison, mise en location, est habitée par un locataire qui, lui aussi, vit dans la crainte des interventions répétées des mercenaires de Wagner. Les voisins, tout comme les occupants actuels, sont exaspérés par ces actions violentes et arbitraires.

Les voisins et les occupants de la maison de Florent Kema s’interrogent sur les véritables motivations de Wagner. La recherche d’armes semble être un prétexte pour justifier ces perquisitions répétées. Wagner, avec le soutien du gouvernement, agit en toute impunité, et la population de Bangui continue de vivre sous la menace constante de leurs actions brutales.

Il convient de noter que la dernière perquisition de Wagner chez Florent Guémin n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de la terreur que les mercenaires imposent à Bangui. Avec un gouvernement complice, les habitants de la capitale centrafricaine restent à la merci des actions brutales et arbitraires de Wagner, vivant dans une constante incertitude et peur.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here