le stationnement des camions sur les bords des avenues, un danger public

3
le stationnement des camions sur les bords des avenues, un danger public
le stationnement des camions sur les bords des avenues, un danger public

Africa-Press – CentrAfricaine. Les grandes artères de la capitale centrafricaine sont bordées des grumiers et camions de commerce. Alors que qu’il existe un Bureau d’Affrètement Routier qui devrait régulier ce stationnement. Ce qui est un danger imminent pour les accidents de circulation. Un constat fait par le journal Ndjoni Sango.

L’aération des avenues et routes, permettent la libre circulation des personnes et des biens sans aucun risque d’un quelconque accident routier. Il en va aussi pour le bon état des infrastructures routières. Mais en République centrafricaine, la libre circulation des véhicules, engins, voire des personnes reste encore un sérieux problème.

Pour preuve, certaines grandes avenues de la capitale à l’exemple de l’avenue des Martyrs, deviennent des têtes de stationnement où les grumiers et véhicules de commerce s’y longent en attendant leur départ sur différentes destinations. Et ces camions, longeant la devanture de l’Hôpital Communautaire de Bangui, suscitant des réactions pour les populations

«A mon avis, je vois qu’il y a de sérieux désordres qui se créent dans le pays. Pourtant le BARC a été créé pour faciliter le stationnement des véhicules, mais partout dans la ville de Bangui, on trouve des camions au bord des avenues, rétrécissant les voies. Ce qui provoque parfois des accidents graves. Et ce phénomène ne se passe qu’en République centrafricaine. Donc il faut que les autorités routières et des transports veillent sur cet aspect afin de favoriser la libre circulation surtout en cette approche de la fin où la circulation devient dense », a réagi Max Loutomo, un étudiant.

Ce constat intervient alors que la plupart des grandes avenues et certains endroits stratégiques se sont transformés en lieux de garage des véhicules, mais aussi d’étalages des marchandises. Ce qui est un danger imminent en ce qui concerne les accidents de circulation.

La Source: Ndjoni Sango

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here