RCA: quand le personnel soignant abandonne les patients à cause de la perception de prime de COVID-19

3
RCA: quand le personnel soignant abandonne les patients à cause de la perception de prime de COVID-19
RCA: quand le personnel soignant abandonne les patients à cause de la perception de prime de COVID-19

Africa-Press – CentrAfricaine. Le personnel soignant perçoit depuis le début de la semaine, sa prime de risque allouée pour le COVID-19. A cet effet, beaucoup de patients sont abandonnés à leur triste sort, certains sont décédés suite au manque de soins. Ce qui est vraiment déplorable.

La vague de contamination de la maladie à Coronavirus avait augmenté un certain temps en République centrafricaine. A cet effet, de nombreux médecins et personnels soignants ont été déployés pour traiter les patients, afin de pouvoir limiter le taux de propagation.

En réponse aux multiples risques que ces corps médicaux ont pris, des primes ont été allouées pour leur encourager à travailler davantage.

Et ces derniers temps, ces primes sont en train d’être payées au Trésor public. Cela a eu d’impact sur les soins des patients, car les services médicaux se vident du personnel soignant qui court s’aligner pour la perception de la prime. Ce que déplorent certains parents des malades sous l’anonymat : « C’est vraiment déplorable et inadmissible. Comment un corps médical qui veille sur la santé d’un malade peut l’abandonner pour aller chercher de l’argent ? Bien que ce soit leur prime de risque qui devrait être payée depuis longtemps, mais à cause de la mauvaise gestion, cela est payé tardivement et au moment où de nombreuses personnes souffrent de différentes maladies pendant cette saison sèche. Vous voyez que la plupart des services médicaux sont vides et les patients sont abandonnés à leur triste sort. Ce qui fait que certaines personnes meurent, par manque de traitement. Donc, il faut que les autorités ouvrent les yeux sur ce cas, afin de planifier le paiement à tour de rôle. Ceci permettra aux médecins de se remplacer pour la garde des malades », ont-ils prié.

Cette plainte des patients et certains parents, intervient dans le contexte où, la nouvelle vague de contamination arrive à la hausse et que la République centrafricaine court beaucoup d’autres risques de maladies. Cependant, le personnel soignant se bouscule au Trésor public pour la perception des primes.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here