Risque d’une troisième vague de COVID-19 en RCA

3
Risque d’une troisième vague de COVID-19 en RCA
Risque d’une troisième vague de COVID-19 en RCA

Africa-PressCentrAfricaine. Le Directeur Scientifique de l’Institut Pasteur, Emanuel Nakouné a présidé samedi 09 octobre 2021 à Bangui, la conférence de presse hebdomadaire du ministère de la Santé, relative à la situation épidémiologique du COVID-19 et la menace d’introduction d’un nouveau variant détecté dans un bateau de fortune en provenance du Congo Brazza, avec 48 personnes à bord dont 12 déclarées positifs, dans la sous-préfecture de Mongoumba à 98 Km de Bangui, en présence des maires des huit arrondissements de la ville de Bangui.

Cette conférence de presse a pour but d’informer la population de Bangui et ses environs de la menace d’un nouveau variant en provenance de Congo Brazza dans un bateau commercial à destination de Bangui qui a été intercepté à Mongoumba.

Emanuel Nakouné, a présenté la situation épidémiologique depuis le premier janvier 2021 jusqu’à nos jours. « Le pays a enregistré 60.004 personnes testées, plus de 11.421 cas confirmés positifs, dont 11.125 ont été prise en charge et guéries, et 100 décès depuis le début de la pandémie ».

« Le taux de positivité a légèrement augmenté en ce début de mois d’octobre.

Depuis lundi 04 octobre, le ministre a été informé la population de l’arrivée à Mongoumba, d’un bateau en provenance de Brazzaville contenant 48 personnes dont 12 déclarées positives après un test de COVID-19, dont la tranche d’âge est de 13 à 50 ans au niveau dudit Sous-préfecture», a souligné Emanuel Nakouné.

Il a relevé qu’il y a un risque de propagation de la maladie à partir de Moungoumba, mais le gouvernement va tout mettre en œuvre pour barrer la route a cette nouvelle vague.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here