Comores Terre de Paix, pour le bien-être des personnes sensibles

2
Comores Terre de Paix, pour le bien-être des personnes sensibles
Comores Terre de Paix, pour le bien-être des personnes sensibles

Africa-Press – Comores. Une nouvelle organisation non gouvernementale Comores Terre de Paix a vu le jour le 1er mars dernier. Cette organisation initiée par Mouniat Saïd Omar a pour objectif de prêter main forte aux enfants nés avec des anomalies mentales et physiques, aux personnes âgées victimes de dépression et de stress, et aux femmes victimes d’agressions et de violences sexuelles.

C’est au cours d’une rencontre avec la presse vendredi dernier, que Mouniat Saïd Omar a confié sa volonté de créer une organisation. « Depuis 2021 à nos jours, j’observe une montée des cas d’enfants ayant des anomalies physiques et psychologiques. Ces enfants sont complètement privés de scolarité à cause de leurs conditions mentales et physiques. Je comptabilise 120 cas dont 56 concernent les 5 à 10 ans, 54 cas des10 à 19 ans et10 cas pour les 19 à 25 ans. Donc nous avons administré des interventions psychologiques dans ces cas observés et 58 cas sont en bonne voie de développement », avance-t-elle.

Et de poursuivre: « Nos études ne sont pas spécifiquement basées sur les enfants infirmes mais aussi les personnes âgées ou handicapées. Depuis 2021 à nos jours, on déplore 42 cas d’adultes stressés dont 12 sont en bonne voie. Nous avons également enregistré dans cette période 32 cas des couples en difficultés dont nous avons réussi à résoudre 12 cas de séparation. Au niveau de la santé, des personnes âgées victimes d’AVC, font 59 cas entre 2021 à 2024. Parmi ces cas, 20 cas sont en bonne évolution. Il s’agit des cas ayant des difficultés de parler ».

Les analyses établies par la docteure Saïd Omar reposent au niveau de la jeunesse et de son évolution. Lors de la cérémonie de lancement, elle a regretté une délinquance juvénile provoquée par des problèmes familiaux ou des déficits financiers. « Nous avons 24 cas des jeunes grandissant dans la délinquance dont 15 cas sont classés en bonne voie de remédiation. Donc après ces constats observés aux cours de ces dernières années, nous avons jugé nécessaire de créer cette organisation afin de pour apporter beaucoup plus de soutien à la société ».

De son côté, le président de l’organisation (Comores terre de paix), Moussa Abdallah a profité l’occasion pour rappeler que depuis des années, un enfant né avec des déficiences mentales ou physiques n’a jamais fait le bonheur de la famille. « Cet enfant est toujours marginalisé et ne trouve pas sa place de cette terre. Cette mentalité doit changer, ces enfants méritent notre solidarité et notre soutien. Nous devons tous être à leur chevet pour les encourager moralement », dit-il. Ce dernier montre que certaines familles avancent des arguments superstitieux ou plutôt fanatiques pour justifier la malédiction des enfants nés infirmes.

Pour Fernando qui est économiste, il a suggéré lors de la cérémonie de lancement pour l’ONG (Comores Terre de Paix) de faire remonter les informations aux autorités compétentes et aux familles ayant ces difficultés dans le but de pourvoir soulever les défis à travers une solidarité active aux personnes handicapées, aux enfants et aux femmes victimes des violences et d’agression sexuelle. C’est le principe de l’organisation Comores Terre de Paix.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here