Congo Hold-up : L’IGF Jules Alingete ne voit pas le pouvoir de Tshisekedi tomber dans de “tels scandales”

3
Congo Hold-up : L'IGF Jules Alingete ne voit pas le pouvoir de Tshisekedi tomber dans de “tels scandales”
Congo Hold-up : L'IGF Jules Alingete ne voit pas le pouvoir de Tshisekedi tomber dans de “tels scandales”

Africa-Press – Congo Kinshasa. Le chef de service à l’Inspection générale des finances (IGF), Jules Alingete salue l’enquête Congo Hold-up réalisée par 19 médias étrangers et 5 ONG spécialisées dans les finances publiques. Cette enquête, qui met en cause l’ex-président Joseph Kabila et son premier cercle a révélé le détournement de 138 millions USD. D’après Jules Alingete, de telles pratiques ne seront plus enregistrées en RDC grâce à un nouveau mécanisme mis en place par l’IGF.

“Je peux vous garantir que demain nous ne tomberons pas dans les scandales de la même proportion que nous decrions aujourd’hui”, a expliqué Jules Alingete sur les ondes de la RFI.

Et de poursuivre : “La différence ce que qu’il n’y a aucune sortie de fond au compte général du trésor sans que nous en soyons informés. Ce qui n’était pas le cas. Nous avons presque le monitoring où nous suivons minutes par minutes ce qui sort du compte général du trésor”.

Jules Alingete reconnaît que la société d’importation de viandes et poissons, ÉGAL, est bien impliquée du début jusqu’à la fin du dossier de 43 millions USD sortis de la BCC à une destination inconnue. Faute d’une documentation, fait-il remarquer, l’IGF s’est arrêté par la BGFIBANK au cœur même du détournement.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here