Le VPM de l’Intérieur et sécurité prend les rênes pour restaurer l’autorité de l’État avec un accent sur la lutte contre le banditisme urbain et le terrorisme

4
Le VPM de l’Intérieur et sécurité prend les rênes pour restaurer l’autorité de l’État avec un accent sur la lutte contre le banditisme urbain et le terrorisme
Le VPM de l’Intérieur et sécurité prend les rênes pour restaurer l’autorité de l’État avec un accent sur la lutte contre le banditisme urbain et le terrorisme

Africa-Press – Congo Kinshasa. Le nouveau vice-premier ministre de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Jacquemain Shabani a pris le bâton de commandement ce jeudi 13 juin, au terme de la remise et reprise avec Peter Kazadi Kankonde, son prédécesseur.

La cérémonie a connu la participation de l’administrateur général de l’Agence nationale des renseignements (ANR), des responsables de la Police nationale congolaise, des chefs coutumiers ainsi que de plusieurs autres autorités des structures sous tutelle de ce ministère.

Prenant la parole après la remise et reprise proprement dite, Jacquemain Shabani a rassuré de ne ménager aucun effort pour accomplir ses missions conformément à la vision du président de la République traduite dans le programme d’actions du gouvernement.

« Il sera donc question d’insister sur la restauration de l’autorité de l’État par le renforcement de la sécurisation de personnes et de leurs biens avec un accent sur la lutte contre le banditisme urbain et le terrorisme, l’identification nationale de la population…la nation nous appelle à apporter notre pierre à l’édifice du Grand Congo dans ce rendez-vous de l’histoire, alors mettons nous immédiatement au travail pour la République« , a déclaré Me Shabani.

Il n’a pas manqué par ailleurs de remercier le président de la République ainsi que la cheffe du gouvernement pour sa nomination à la tête de ce ministère important pour la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Son prédécesseur, Peter Kazadi Kankonde s’est félicité d’avoir mener à bien plusieurs projets même si, a-t-il reconnu, bien de défis restent relever dans ce secteur. Il a promis de toujours répondre avec promptitude aux requêtes de son successeur pour toute préoccupation concernant la gestion de l’État.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here