RDC-Beni : le camp militaire construit à Kididiwe sera opérationnel dans deux mois, rassure la MONUSCO

16
RDC-Beni : le camp militaire construit à Kididiwe sera opérationnel dans deux mois, rassure la MONUSCO
RDC-Beni : le camp militaire construit à Kididiwe sera opérationnel dans deux mois, rassure la MONUSCO

Africa-PressCongo Kinshasa. Les travaux de construction d’un camp militaire à Kididiwe, au nord-est de la ville de Beni (Nord-Kivu), ancien bastion des rebelles ADF ont repris quelques jours après la fin des manifestations des jeunes dans la région.

Au total, cinq bases seront construites en territoire de Beni et deux autres en Ituri. La base de Kididiwe dont les travaux ont débuté en janvier dernier est le projet pilote.

Sur le site, le périmètre est déjà terminé constate ACTUALITE.CD, il s’agit d’un camp d’une capacité de 150 militaires, qui sera aussi doté d’un magasin des munitions et des bureaux. Ce camp sera opérationnel dans deux mois, rassure la MONUSCO.

“Le choix de Kididiwe n’est pas fortuit. Cet endroit a été repris des mains des ADF et vous voyez tout autour c’est pacifié, là déjà la base est en train d’être installée afin de permettre d’avoir une base arrière bien installée et se projeter le plus loin. On va continuer les patrouilles aux alentours et ça va consolider les acquis. Dans deux mois environ, le camp devrait être prêt et après suivra successivement la construction des autres bases “, explique le Major Ari Mody Foukory, chargé de l’information publique à la FIB.

Kididiwe était reconquis par l’armée en novembre 2019, quelques jours après le lancement des opérations dites d’envergure. Cette zone était considérée comme un des sanctuaires des rebelles ougandais ADF. Les FARDC avaient perdu des hommes dans cette zone située dans le parc national de Virunga. En novembre 2018, sept casques bleus dont six malawites et un tanzanien étaient tués par les rebelles ADF au cours d’une opération conjointe avec l’armée congolaise.

Pour l’armée congolaise, il importe d’avoir des soldats dans ce camp, qui auront pour rôle de protéger la population.

“C’est un camp seulement pour une compagnie, pas pour tous les militaires. Ça va permettre à nos troupes de rester le plus longtemps possible ici en train de sécuriser la population. C’est très important pour l’armée congolaise qui va travailler dans des conditions normales pour protéger davantage sa population “, déclare Antony Mualushayi porte-parole militaire à Beni

Le financement de ce camp est assuré par la Mission de l’ONU en RDC, les travaux sont exécutés conjointement par les casques bleus indonésiens et les génies militaires des FARDC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here