VTC, le taux global de remboursement des souscripteurs jugé faible par le Trésor

0
VTC, le taux global de remboursement des souscripteurs jugé faible par le Trésor
VTC, le taux global de remboursement des souscripteurs jugé faible par le Trésor

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Les sociétés de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) en Côte d’Ivoire ont du mal à rembourser les souscripteurs.

Selon la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité publique, le taux global de remboursement des souscripteurs des activités de placements financiers illicites dans les sociétés de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) en Côte d’Ivoire, se situerait à 27,62 %, un niveau de remboursement jugé faible au regard des engagements précédemment pris par les responsables desdites sociétés.

« Ainsi, il ressort de la dernière audition, sur la base des informations recueillies, que le taux global de remboursement se situerait à 27,62%. Un niveau du remboursement général très faible au regard des engagements précédemment pris par les responsables des sociétés. La faiblesse de ce taux traduit la réalité des difficultés éprouvées par plusieurs sociétés concernées pour respecter leurs engagements contractuels. »

Nous apprenons qu’il a également été demandé au ministère des Transports de « mettre sous surveillance » les sociétés KDS Holding et SAUTOC en raison du faible taux de remboursement des fonds collectés et des risques de trouble à l’ordre public que cela pourrait engendrer.

L’information a été donnée par Arthur Ahoussi, le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, par ailleurs, président du comité de veille sur les activités de placements financiers illicites à l’issue d’une réunion dudit comité le jeudi 20 juin 2024 à Abidjan, rapporte-t-on.

Le Trésor révèle que les deux sociétés ont collecté à elles seules près de 20 milliards FCFA, soit, 87,95% des capitaux investis par les populations dans ce secteur, devraient s’inscrire résolument dans la dynamique du règlement définitif de ce dossier où elles n’ont remboursé que 6 milliards FCFA, soit 30% des fonds collectés par ces deux sociétés.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here