La Côte-d’Ivoire remet « 15 millions Fcfa » à chaque famille des 4 soldats tombés à Tombouctou

3
La Côte-d’Ivoire remet « 15 millions Fcfa » à chaque famille des 4 soldats tombés à Tombouctou
La Côte-d’Ivoire remet « 15 millions Fcfa » à chaque famille des 4 soldats tombés à Tombouctou

Africa-PressCôte d’IvoireLes familles des quatre soldats ivoiriens tués le 13 janvier au Nord de Tombouctou, dans le cadre de la mission des Nations unies au Mali (MINUSMA), recevront chacune « 15 millions FCFA », a annoncé vendredi le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko, ministre de la Défense.

« Chaque famille de nos héros recevra 15 millions FCFA de la part du président de la République, cinq millions pour les parents et 10 millions pour les enfants et les veuves », a indiqué M. Bakayoko.

Les Sergent-chefs Adama Bakayoko et Yacouba Doumbia, le Sergent Amian Jean Bernard Guieguy et le soldat de première classe (caporal) Moustapha Bamba ont été tués suite à l’attaque de leur convoi à l’engin explosif improvisé suivi de tirs nourris, au cours d’une mission de reconnaissance le 13 janvier, à 95 km environ au sud de Tombouctou.

« Ils ont été victimes d’acte lâche d’individus sans foi ni loi. Pour nous, ce sont des héros, ils ont donné leur sang pour la paix, chacun doit être fier de leur sacrifice », s’est exprimé le Premier ministre lors d’une rencontre avec les familles des soldats, « pour leur exprimer la compassion du gouvernement ».

Un hommage national en l’honneur de ces soldats est prévu lundi à Abidjan à la Place d’armes de l’État-major général des armées. La cérémonie sera présidée par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

 

 

Ce mardi 19 janvier 2021, le Ministre de la Réconciliation nationale, le Colonel Major #ISMAËLWAGUÉ au côté de celui des Affaires Étrangrères de la Coopération internationale, a pris part à la cérémonie funéraire au quartier général de la MINUSMA.
La cérémonie commémorative est organisée pour rendre hommage au Sergent Chef Adama Bakayoko, Sergent Chef Yacouba Doumbia, au Sergent Amian Jean Bernard Guieguy, et au Caporal Moustapha Bamba, tous de Côte-d’Ivoire.
L’occasion pour le gouvernement Malien de présenter ses condoléances et d’exprimer toute sa solidarité à la MINUSMA et au peuple frère Ivoirien.
Rappelons que les quatres casques bleus sont tombés sur le champ de l’honneur, le 13 janvier 2021, lors d’une attaque entre Tombouctou et Douentza.
Dormez éternellement en paix valeureux soldats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here