Délivrance spéciale de la CNI annoncée par le RHDP, des partis politiques dénoncent une politisation de l’opération et craignent des fraudes sur la nationalité

5
Délivrance spéciale de la CNI annoncée par le RHDP, des partis politiques dénoncent une politisation de l'opération et craignent des fraudes sur la nationalité
Délivrance spéciale de la CNI annoncée par le RHDP, des partis politiques dénoncent une politisation de l'opération et craignent des fraudes sur la nationalité

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Les vendredi 24 et lundi 27 mai dernier, la Direction du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix a annoncé dans des communiqués, le lancement imminent par le gouvernement ivoirien, d’une opération spéciale de délivrance des cartes nationales d’identité aux populations.

Selon le RHDP, cette opération spéciale sera organisée en prélude à la révision de la liste électorale qui sera ouverte par la CEI dans les tous prochains mois. Lors de sa conférence de presse bimensuelle tenue, ce mercredi 5 juin 2024, à son siège sis à Yopougon, l’Alliance pour la Démocratie et la Paix (ADP), par la voix de son porte-parole, Jacob Mamadou Coulibaly, a dénoncé le fait qu’une opération d’une si grande importance qui concerne la vie de la nation, soit annoncée par un parti politique fût-il au pouvoir.

« De prime abord, nous tenons à souligner, que ce n’est pas le rôle du RHDP d’informer les Ivoiriens sur le lancement d’une telle opération à la place du gouvernement. Aussi, voudrions-nous rappeler que la CNI est avant tout une pièce administrative et elle est d’une grande utilité dans tous les actes de la vie courante au quotidien. Mais pourquoi est-ce que, c’est à l’approche des échéances électorales qu’on s’intéresse à cette pièce, pourtant s’y importante dans notre vie de tous les jours ? », a indiqué le porte-parole de l’ADP.

Jacob Mamadou Coulibaly fait savoir par ailleurs, que cette opération en elle-même n’est pas nouvelle. D’où son étonnement face à l’orientation solennelle que tente de lui donner le RHDP. « Il est bon de préciser que depuis 2014, le gouvernent a initié plusieurs opérations spéciales de délivrance de pièces administratives, à l’effet de faciliter l’obtention de la CNI pour nos populations. Nous avons les opérations de Novembre 2014, Juin 2020, Novembre 2022 pour ne citer que celles-ci. Également, depuis le lancement en 2020 de l’opération d’enrôlement pour l’obtention de la nouvelle CNI, la production de la CNI, n’a jamais été interrompue. Alors, nous ne comprenons pas, la nécessité de lancer une nouvelle opération spéciale de délivrance de cartes d’identités alors que, l’organe en charge de la production de cette pièce, l’ONECI, ne connait aucun disfonctionnement », s’interroge-t-il.

Au regard de tout ceci, l’ADP à 16 mois de la présidentielle 2025 a tenu à rappeler à l’ordre aussi bien le RHDP que le gouvernement. « Nous demandons au RHDP de ne pas politiser la délivrance de la CNI. Nous invitons les populations à s’adresser exclusivement à l’ONECI pour l’établissement de la CNI. Nous rappelons au Gouvernent que les opérations spéciales de délivrance de pièces administratives et de CNI, sont de nature à perturber la cohésion nationale et accroissent les possibilités de fraude sur la nationalité. Nous demandons à l’Etat de rendre gratuit l’établissement de la CNI pour tous les nouveaux majeurs. Nous demandons à l’Etat de permettre à l’ONECI de se rapprocher des populations, surtout celle de l’intérieur du pays. Nous demandons à l’ONECI d’accélérer la confection et la distribution de la CNI sur toute l’étendue du territoire National », a recommandé l’ADP.

Notons que lors de cette rencontre avec la presse, tous les sept partis politiques membres de l’Alliance pour le Développement et la Paix (ADP) étaient présents.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here