Le projet de loi relatif au financement sur fonds publics des partis et groupements politiques et des candidats à l’élection présidentielle adopté en commission

4
Le projet de loi relatif au financement sur fonds publics des partis et groupements politiques et des candidats à l'élection présidentielle adopté en commission
Le projet de loi relatif au financement sur fonds publics des partis et groupements politiques et des candidats à l'élection présidentielle adopté en commission

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Le projet de loi relatif au financement sur fonds publics des partis et groupements politiques et des candidats à l’élection présidentielle a été adopté le mardi 24 octobre 2023 par les Députés membres de la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles de l’Assemblée Nationale.

Ledit projet a été présenté aux parlementaires, par le Ministre de L’Intérieur et de la sécurité, le Général Vagondo Diomandé.

Pour l’heure, l’on ignore le contenu du projet de loi relatif au financement sur fonds publics des partis et groupements politiques et des candidats à l’élection présidentielle.

Le membre du Gouvernement a également présenté deux autres projets de loi l’un relatif à la création, aux attributions, à l’organisation, et au fonctionnement du District Autonome et l’autre à l’organisation des collectivités territoriales.

« La révision des deux premiers textes a été induite par la création du Sénat institué par la constitution adoptée le 8 novembre 2016. Quant au troisième, il répond à l’impérieuse nécessité d’assurer une meilleure représentativité des populations dans les organes de gestion des Régions et des Communes, conformément aux résultats définitifs du Recensement Général des Populations et de l’Habitat (RGPH) 2021 », a expliqué le Ministre Vagondo, avant d’ajouter.

« Je voudrais saluer les débats enrichissants, les critiques constructives formulées par les députés et qui ont permis d’aboutir à l’adoption de ces projets de loi. Avec l’adoption de ces textes, ce sont les avancées démocratiques de notre pays qui se consolident, la politique de décentralisation qui se renforce, et le développement local qui s’accélère. »

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here