Amadou Coulibaly à propos de la grève des agents de la poste : « Ce mouvement arrive au moment où nous sommes en train de régler leurs problèmes »

7
Amadou Coulibaly à propos de la grève des agents de la poste : « Ce mouvement arrive au moment où nous sommes en train de régler leurs problèmes »
Amadou Coulibaly à propos de la grève des agents de la poste : « Ce mouvement arrive au moment où nous sommes en train de régler leurs problèmes »

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Profitant de la cérémonie de distinction de 58 agents de la poste et de l’économie numérique, jeudi 04 août 2022, dans les locaux de l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ARTCI) à Marcory, le ministre de la Communication et de l’économie numérique, Amadou Coulibaly, s’est prononcé sur le mouvement de grève enclenché depuis quelques jours par les agents de la poste.

Selon le ministre Amadou Coulibaly, le timing choisi par les agents de la poste pour enclencher ce mouvement de grève n’est pas bon.

” Je sais qu’il y a un mouvement de grève des postiers qui a été lancé. Ce mouvement arrive au moment où nous sommes en train de régler leurs problèmes. Mais comme les syndicalistes sont ce qu’ils sont, ils ont lancé le mouvement. Même si on a réglé le problème, tant qu’ils ne se sont pas réunis en assemblée générale pour lever le mot d’ordre, cela ne se fera pas”, a-t-il regretté.

Cela dit, le porte-parole du gouvernement reconnaît que l’activité postale a quelques difficultés.

” Nous sommes conscients des difficultés que rencontre la poste et nous nous donnons les moyens pour pouvoir régler cette difficulté. Il nous appartient de revoir notre génie en réinventant le métier de postier”, a-t-il ajouté. Le ministre Amadou Coulibaly a également indiqué que depuis sa prise de fonction à la tête du ministère de la Communication et de l’économie numérique, il met un point d’honneur à opérationnaliser la stratégie nationale du numérique.

” Nous avons identifié quatre actions prioritaires à savoir le programme national d’expansion sociale du numérique, le développement des infrastructures numériques, la sécurisation de l’espace numérique et la restructuration de la gouvernance dans le secteur. Sur la priorité quatre, les réflexions sont engagées avec toutes les parties prenantes pour redorer le blason de la poste. L’espoir est donc permis pour des lendemains meilleurs, des lendemains qui chantent “, s’est -il exprimé. Amadou Coulibaly s’est aussi montré nostalgique des heures de gloire de la poste, marquées par des services comme le mandat.

” Oui, la poste doit être vivante, parce que des femmes et des hommes lui ont consacré leurs vies”, a-t-il conclu.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here