Côte d’Ivoire : pourquoi Bédié réorganise le PDCI

5
Côte d’Ivoire : pourquoi Bédié réorganise le PDCI
Côte d’Ivoire : pourquoi Bédié réorganise le PDCI

Africa-PressCôte d’Ivoire. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) traverse une période de turbulences. Son président, Henri Konan Bédié, a été contraint d’effectuer des ajustements pour conserver la main.

Ce sont des tensions auxquelles beaucoup s’attendaient mais dont l’intensité a surpris. Jeudi 22 avril, une séance de travail entre plusieurs organisations de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le secrétaire exécutif de la formation, Maurice Kacou Guikahué, est interrompue. Des jeunes de la Fédération estudiantines de Côte d’Ivoire (Fesci) font intrusion. Ils sont armés de gourdins et de machettes. Il y a des blessés.

Une semaine après les faits, on ne se sait toujours pas avec certitude qui était derrière ces scènes de violences, inédites au PDCI. L’ancien parti unique n’est pas connu pour ses débats enflammés.

Duel Guikahué-Ehouman

En interne, cela faisait pourtant plusieurs semaines que le feu couvait. Certaines organisations de la jeunesse avaient exprimé leur mécontentement après l’échec de la stratégie du parti lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020. Elles demandaient des comptes à Guikahué. Des divisions étaient apparues en leur sein. À cela s’ajoutait la forte rivalité entre le secrétaire exécutif et Bernard Ehouman, directeur de cabinet d’Henri Konan Bédié en l’absence de Narcisse N’Dri, incarcéré depuis plusieurs mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here