Demba Traoré porte plainte pour diffamation contre Guillaume Gbato et Bamba Franck, deux proches d’Affi N’guessan

7
Demba Traoré porte plainte pour diffamation contre Guillaume Gbato et Bamba Franck, deux proches d'Affi N'guessan
Demba Traoré porte plainte pour diffamation contre Guillaume Gbato et Bamba Franck, deux proches d'Affi N'guessan

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Dans l’affaire « falsification de la signature de Gbagbo », Demba Traoré avait été accusé dans un article paru dans les colonnes du quotidien « Notre Voie », proche d’Affi N’guessan, comme étant le maître d’orchestre de cette falsification de signature.

L’article en question alléguait l’établissement par Monsieur Demba Traoré de faux documents qui porteraient la signature de monsieur Laurent Gbagbo, président du Parti des Peuple Africains- Côte d’Ivoire (PPA-CI).

Dans son article Guillaume Gbato, directeur des rédactions explique que dans le cadre de l’élection des présidents de comité de base du PPA-CI deux camps se seraient opposés à savoir celui conduit par Monsieur Hubert Oulaye et d’autres cadres du parti qui souhaitait que les élections des présidents des comités de base se fassent sur l’ensemble du territoire national et celui comprenant messieurs Stéphane Kipré et Demba Traoré qui voulait que les élections aient lieu que dans la commune de Yopougon et à Ouragahio.

Toujours selon le journaliste, c’est alors que le 19 septembre 2022, un communiqué signé du président du parti informait les militants que : « seules les élections organisées par la commission électorale et application numérique seront reconnues comme valables par le président du parti et le comité de contrôle ».

Guillaume Gbato déduisait dans son article que ce communiqué est une fabrication de monsieur Demba Traoré, et ce, dans le but de contourner la décision du président du parti. Qu’en effet, écrit-il, monsieur Demba Traoré a apposé la signature électronique de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo qu’il a à sa disposition sur le communiqué du 19 septembre qu’il a rédigé de son propre chef.

Au regard de ces faits, Demba Traoré a porté plainte contre messieurs Bamba Franck Mamadou et Guillaume T. Gbato pour diffamation, délit prévu et puni par l’article 90 de la loi N° 2017-867 du 27 décembre 2017 portant régime juridique de la presse.

Enfin, le plaignant sollicite la condamnation de messieurs Bamba Franck Mamadou et Guillaume T. Gbato sous la garantie du groupe La Refondation SA, propriétaire du journal notre voie, à lui payer la somme de 10 000 000 FCFA.

Jean Chrésus, Abidjan

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here