Présidentielle 2025, Gbagbo accepte d’être le candidat officiel du PPA-CI et donne des directives

2
Présidentielle 2025, Gbagbo accepte d'être le candidat officiel du PPA-CI et donne des directives
Présidentielle 2025, Gbagbo accepte d'être le candidat officiel du PPA-CI et donne des directives

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Le samedi 09 mars 2024, à Cocody, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a présidé un comité central du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), où plusieurs questions cruciales ont été débattues. Parmi celles-ci figurait la candidature de Laurent Gbagbo aux prochaines élections présidentielles de 2025.

Après des discussions approfondies, le Comité Central a décidé à l’unanimité que Laurent Gbagbo serait le candidat du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025. Une décision qui témoigne de la confiance et du soutien de son parti envers son leadership.

Dans une déclaration remarquable, le natif de Mama a exprimé sa gratitude envers son parti, soulignant qu’il a toujours été à l’écoute et à la disposition de ses membres. Il a volontiers accepté d’être le candidat du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025, se soumettant ainsi à la volonté du Comité Central.

“Le comité exécutif a proposé ma candidature pour 2025, deux fois déjà, j’ai donné des réponses que certains camarades ont trouvé décourageantes et ambiguës, donc l’heure est venue de répondre. Je réponds oui. Les réponses que je donnais n’étaient pas des refus, c’était la claire vision de la quantité de bataille qu’il fallait mener si je réponds oui”, a déclaré Laurent Gbagbo, illustrant ainsi son engagement envers la cause de son parti et de son pays.

Le Comité Central, conscient des enjeux et des défis à relever, a instruit le Conseil Stratégique et Politique (CSP) ainsi que le Secrétariat Général de prendre toutes les dispositions nécessaires pour mobiliser les structures du PPA-CI en vue d’une campagne électorale démocratique et sans compromis.

Dans cette optique, le Comité Central a demandé à la Direction du Parti de proposer une date pour la tenue d’une convention ou d’un congrès extraordinaire afin de désigner formellement et solennellement Laurent Gbagbo comme candidat officiel du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025.

L’ancien prisonnier de la cour pénale internationale (CPI), pour l’heure radié de la liste électorale après sa condamnation à 20 ans de prison dans l’affaire du casse de la BCEAO, a également souligné l’importance de la mobilisation, affirmant: “Il y a des gens pour lesquels le mot d’ordre principal est: il ne faut pas que Gbagbo soit candidat, je suis avec vous, je suis votre soldat, on fera les combats que vous aurez décidés. Ça veut dire maintenant qu’il faut se battre pour que mon nom soit sur la liste électorale. Je vous assure et rassure que je suis là et je suis votre candidat, donc allons devant”, témoignant ainsi de sa détermination à mener la bataille électorale avec vigueur.

Le Comité Central a également insisté sur la nécessité d’obtenir des conditions électorales justes et transparentes, notamment en demandant la dissolution de la Commission Électorale Indépendante actuelle et la mise en place d’un nouvel organe crédible, la refonte de la liste électorale, l’adoption d’un nouveau découpage électoral et la gratuité de la Carte Nationale d’identité.

En conclusion, l’annonce de la candidature officielle de Laurent Gbagbo, 78 ans, pour l’heure exclu de la liste électorale, même s’il a été gracié, mais pas amnistié, par Alassane Ouattara ainsi qu’une cinquantaine de ses proches, marque le début d’une nouvelle étape dans le paysage politique ivoirien.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here