Reconduit par le RHDP aux Municipales A Gagnoa, le Maire sortant Yssouf Diabaté : « Personne ne pourra m’obliger à faire une liste commune »

6
Reconduit par le RHDP aux Municipales A Gagnoa, le Maire sortant Yssouf Diabaté : « Personne ne pourra m'obliger à faire une liste commune »
Reconduit par le RHDP aux Municipales A Gagnoa, le Maire sortant Yssouf Diabaté : « Personne ne pourra m'obliger à faire une liste commune »

Africa-Press – Côte d’Ivoire. À peine que la liste des candidats retenus pour les élections municipales 2023 a été publiée par le RHDP, que le maire de la commune de Gagnoa qui a été choisi par le Président Alassane Ouattara pour rempiler, a organisé une conférence de presse le jeudi 20 avril 2023 à son cabinet.

Pendant plus d’une heure et 20 minutes, il a d’abord remercié le Président du RHDP, ensuite le directoire, le secrétariat, le Président Ministre, les Ministres de la région du Gôh et enfin tous les cadres qui ont favorisé son choix.

Il n’a tout de même pas manqué de dire son mécontentement à l’égard de ses aînés du parti de Gagnoa qui ont voulu l’éjecter de la mairie en portant leur choix sur Kamaté Issiaka qui malheureusement n’a pas été choisi par le président du RHDP.

Selon le maire Yssouf Diabaté, le rôle des aînés tels le doyen Joachim Djédjé Bagnon, Dembélé Yacouba, Bamba Médji et autres, est d’encadrer les jeunes qu’ils sont, que la belligérance qui n’arrange aucun camp.

« Je les ai tous respecté, mais c’est la manière de me traiter que je n’ai pas avalé. Aux élections professionnelles, ils m’ont maltraité. C’est grâce à certains cadres du parti que je n’ai peut-être pas été humilié. Dans toutes les communes où le maire est RHDP, il était d’office directeur de campagne sauf à Gagnoa » a-t-il fait savoir avant d’avouer qu’être choisi par le parti est pour lui un grand honneur, mais aller gagner ces élections du 2 septembre 2023 est le véritable challenge.

Raison pour laquelle, il a appelé à l’unité de tous autour de sa candidature. Quant à ses chances de gagner cette autre élection, il dit avoir un bilan de 2018 à 2023 qui parle en sa faveur.

Des différents maires passés à la tête de la municipalité de Gagnoa, il est pour l’instant celui qui pendant un mandat a construit trois écoles, une maternité et faire passer le budget de 787 millions de franc CFA en 2018 à plus d’1 milliard 300 millions francs CFA à ce jour. Au niveau sportif, il a réussi à faire monter le club local en première division. Et depuis près de 12 ans que le Sporting club de Gagnoa est en première division, il y joue les premiers rôles. À l’endroit de Kamaté Issiaka, à qui il était opposé pour le choix des candidats RHDP aux élections municipales de cette année, il a dit ceci :

« Je voudrais dire beaucoup de courage à mon frère Kamaté Issiaka. Tu dois encore travailler sur le terrain. On est de la même génération. Tu pouvais venir me dire que tu avais des ambitions, on pouvait discuter surtout qu’on est du même parti politique. Mets-toi à ma place. Je suis assis sur un tabouret, je ne suis pas encore levé que tu veux venir m’enlever sur le tabouret. Cher frère il y a beaucoup de menteurs qui te suivent. Peut-être que quand on se verra, je vais te dire beaucoup de choses. Ceux qui étaient avec moi et sont allés avec toi aujourd’hui, te quitteront également pour un autre. Tu as l’avenir devant toi. Si on ne se serre pas les coudes, si on veut toujours avoir des affrontements, c’est le meilleur qui va gagner. C’est ça qui est arrivé. La manière de venir m’arracher la chaise, là même si je voulais me lever, je suis obligé de mettre la colle, a-t-il indiqué avant d’ajouter que personne ne pourra l’obliger à faire une liste commune parce que selon lui, il faut diriger avec les personnes avec qui l’on a la même vision.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here