Roger Adom annonce la tenue d’une cérémonie d’hommage au Président Ouattara à Abengourou, les raisons

6
Roger Adom annonce la tenue d'une cérémonie d'hommage au Président Ouattara à Abengourou, les raisons
Roger Adom annonce la tenue d'une cérémonie d'hommage au Président Ouattara à Abengourou, les raisons

Africa-Press – Côte d’Ivoire. La ville d’Abengourou se prépare à rendre Hommage au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, le samedi 18 mars 2023.

L’ex-Ministre Roger Adom fils de la région de l’Indénié-Djuablin et cadre du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), donne les raisons de cette cérémonie dans une un entretien accordé à un confrère (Ndrl Le Patriote) ce jeudi 16 mars 2023.

Selon ce dernier , il s’agira pour l’ensemble des populations du département d’Abengourou de rendre hommage au président de la République SEM Alassane Ouattara pour tout ce qu’il a fait pour la Côte d’Ivoire, tout ce qu’il continue de faire pour ce pays, en particulier la région de l’Indénié-Djuablin et singulièrement pour le département d’Abengourou, chef-lieu de région et de District.

« Le signe fort de cet évènement est incontestablement l’union des fils et filles de l’Indénié-Djuablin sans distinction de coloration politique, religieuse, ethnique pour dire Merci d’une seule et même voix au Président de la République SEM Alassane Ouattara », explique-t-il, avant d’ajouter. « Il s’agit d’un évènement républicain, qui rassemblera tous les partis politiques, la société civile, les jeunes et les femmes, tous les hommes épris de valeurs de paix, de stabilité, de cohésion sociale. Cet hommage au-delà des fils et des filles d’Abengourou, réunira l’ensemble des populations de la région de l’Indénié-Djuablin et tous les districts environnants. Je peux vous assurer que les populations sont très motivées et mobilisées pour le 18 mars. Nous attendons près de 15 000 personnes à ce grand rendez-vous fraternel. »

Roger Adom soutient que, le Président Alassane Ouattara est un fervent artisan de Paix et de Développement. D’abord, pour avoir repositionné notre pays dans le concert des nations émergentes, nous lui devons cet hommage.

« Ensuite, grâce à la Paix et à la stabilité retrouvées, dans notre région et le département d’Abengourou en particulier, nombreuses sont les actions de développement qui seraient prétentieux d’énumérer en intégralité. Cela dit, notre département a bénéficié du vaste programme d’électrification et d’adduction en eau potable. Plusieurs projets en faveur des femmes et des jeunes ont été lancés et récemment 100 millions FCFA ont été mis à la disposition des jeunes pour leur insertion professionnelle et autonomisation. En matière d’infrastructures, les routes ont été bitumées ou reprofilées donnant fières allures à nos villes et villages et facilitant la circulation des personnes et des produits agricoles. Des écoles, des centres de santé sont construits, rénovés et équipés. La purge des droits coutumiers pour la construction de l’université d’Abengourou est un acquis. Ce sont autant de raisons pour dire merci au Chef de l’État. Sans compter la promotion des cadres. Il faut parfois être aveugle ou refuser de voir pour ne pas voir », poursuit-il.

Il rappelle que, en 2019, ils avaient déjà organisé un vibrant hommage au Président Alassane Ouattara à Abengourou (…) « Ce fut un honneur pour le Roi de l’Indénié Sa Majesté Nanan Boa Kouassi III, d’avoir reçu les différentes délégations venues de plusieurs districts de la Côte d’Ivoire et prononcé des bénédictions à l’endroit du Président Alassane Ouattara. Nous lui avons rendu hommage en 2019, nous lui rendons encore hommage en 2023 et nous lui rendrons hommage tant que faire se peut, car, le peuple Agni sait être reconnaissant. »

M. Adom relève que, depuis 2013, au moins cinq collèges de proximité ont été construits, le pont de Bettié, la réhabilitation de l’axe routier Adzopé-Abengourou-Agnibilékrou, la réhabilitation et la construction d’un nouveau pont à Anekouadiokro sur le fleuve Comoé …

Selon lui, ce sont autant de réalisation qui ont sorti la région de l’Indénié-Djuablin de sa léthargie d’antan. Les populations d’Abengourou savent être reconnaissantes, les populations de la région de l’Indénié-Djuablin savent être reconnaissantes.

« Chez nous, cette phrase est culte et symbolique « Dah Moh », pour traduire notre profonde reconnaissance. Abengourou est appelé la « cité de la Paix », c’est dire encore que chez nous, nous avons cette culture de Paix et de stabilité indispensable au développement. C’est ce que le Président fait pour nous depuis son accession à la magistrature suprême », confie le natif d’Abengourou.

Pour ceux qui parlent de mimétisme cette cérémonie d’hommage au chef de l’Etat, il répond ceci : « En quoi serait-ce un mimétisme ? N’avons-nous pas raison d’être reconnaissants et de dire merci au Président de la République Alassane Ouattara ? Je vous ai énuméré les actions de développement dont nous avons bénéficié. Moi-même je suis la preuve vivante, devant vous, de la promotion des cadres de notre région. Si être reconnaissant c’est faire du mimétisme, alors je souhaite que toutes les 31 régions de la Côte d’Ivoire le fassent. Vous savez, dans la vie, un homme doit avoir des valeurs : la dignité par le travail, la solidarité par le partage aux moins nantis, l’humilité et la reconnaissance envers son bienfaiteur. Le bienfaiteur de la Côte d’Ivoire c’est SEM Alassane Ouattara, alors je pense même qu’un hommage national doit être rendu à ce Grand Homme !”

Concernant les grandes articulations de cette célébration il informe que ce sera un moment d’échange, de partage, de rencontres fraternelles pour rappeler à l’opinion, les acquis de la gouvernance du Président Ouattara pour notre département et lui traduire notre gratitude.

« Le peuple N’denian est coutumier de l’organisation des grands événements et le 18 mars promet d’être un grand moment (…) A quelques heures de cet important évènement, j’aimerais inviter toutes les populations de la région de l’Indénié-Djuablin, toutes les populations des districts frères à se mobiliser comme un seul homme pour célébrer dans l’union, le Président de la République SEM Alassane Ouattara. Nous sommes reconnaissants et nous savons exprimer cette reconnaissance. Rendez-vous donc le 18 mars au Stade HKB », a lancé Roger Adom.

Notons que, cette cérémonie d’Hommage au Chef de L’Etat, est placée sous le haut patronage du Premier Ministre Patrick Achi et la présidence du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara. Bien entendu, cette importante activité est placée sous l’autorité morale de Nanan Boa Kouassi III.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here