Affaire Glencore, la justice britannique a condamné le géant suisse pour des faits de corruption en Afrique

3
Affaire Glencore, la justice britannique a condamné le géant suisse pour des faits de corruption en Afrique
Affaire Glencore, la justice britannique a condamné le géant suisse pour des faits de corruption en Afrique

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Comme nous le relevions dans un précédent article , Glencore, géant suisse du négoce des matières premières est soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin à hauteur de plus de 28 millions de dollars pour avoir un accès préférentiel au pétrole au Nigeria, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée équatoriale et Soudan du Sud.

Le géant suisse du négoce des matières premières, a été condamné jeudi par la justice britannique à payer 280 millions de livres, soit plus 300 millions d’euros, pour des faits de corruption en Afrique, un jugement sans précédent.

L’enquête britannique, lancée en 2019, avait révélé que Glencore, par l’intermédiaire d’employés et agents, avait versé des pots-de-vin à hauteur de plus de 28 millions de dollars pour avoir un accès préférentiel au pétrole au Nigeria, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée équatoriale et Soudan du Sud.

Glencore, qui avait plaidé coupable et a reconnu des faits « inexcusables », devra payer 280 millions de livres, soit plus de 320 millions d’euros.

Cette somme comprend notamment 93 millions de livres de « confiscation » d’actifs obtenus illégalement, un montant record pour ce type de pénalités, et 183 millions de livres d’amende, ainsi que le remboursement de frais de justice.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here