Le Syres marque son désaccord quant à une éventuelle reconduction de la trêve sociale

28
Le Syres marque son désaccord quant à une éventuelle reconduction de la trêve sociale
Le Syres marque son désaccord quant à une éventuelle reconduction de la trêve sociale

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Boka Kouadio Arnaud SG du SYRES (Ph)

Déjà des grincements de dents quant à une éventuelle reconduction de la trêve sociale, annoncée pour août prochain par le Ministère de la Fonction Publique.

C’est le cas du Syndicat pour la revalorisation des enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire (SYRES-CI) qui a rejeté cette option le week-end lors de son 2ᵉ congrès ordinaire tenu à Yamoussoukro, comme rapporté par des sources concordantes.

« Parce que pour nous, nous ne sommes pas en état de belligérance avec le gouvernement ou avec l’État de Côte d’Ivoire pour prétexter une trêve sociale qui est considérée par nous comme une aliénation de l’activité syndicale et comme un déni démocratique », a soutenu, à l’issue des travaux, le secrétaire général du SYRES-CI, Boka Kouadio Arnaud.

Le Syndicat reste toutefois, selon son premier responsable, dans « l’esprit du dialogue social » tout en conservant son statut de syndicat de revendication. Le SYRES revendique également la revalorisation de l’indemnité de logement et surtout le paiement des salaires suspendus et ponctionnés abusivement en 2019 et en 2020.

Il est devenu aujourd’hui le Syndicat pour la Revalorisation des personnels de l’Enseignement Secondaire de Côte d’Ivoire s’ouvre à tous les personnels relevant de l’enseignement secondaire public, en activité comme à la retraite.

Donatien Kautcha, Abidjan

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here