• Mairie de Djibouti-ville Des réalisations et des animations musicales dédiées au nouvel an 2022

1
• Mairie de Djibouti-ville Des réalisations et des animations musicales dédiées au nouvel an 2022
• Mairie de Djibouti-ville Des réalisations et des animations musicales dédiées au nouvel an 2022

Africa-Press – Djibouti. au nouvel an 2022Inauguration du jardin public de la place Lagarde entièrement rénové, mise en place de jeux de lumières sur tous les ronds points et les espaces verts de la ville, installation d’abribus flambants neufs pour les usagers du transport en commun, sur plusieurs sites de la capitale, concert géant sur l’esplanade devant le palais du peuple, autant de réalisations et des animations que l’édile de Djibouti-ville Fatouma Awaleh Osman et son équipe de la mairie qui ont dédié au nouvel an 2022.

La république de Djibouti, à l’instar des autres pays du monde, a tourné la page, le samedi soir dernier, d’une année encore une fois marquée par la pandémie de la COVID-19. La célébration du nouvel an 2022 était marquée à Djibouti, par l’ouverture, après plusieurs mois de travaux, du jardin de la place Lagarde, située au cœur de la capitale, de jeux de lumières sur tous les ronds points et les espaces verts de la ville, installation d’abribus flambants neufs pour les usagers du transport en commun, sur plusieurs sites de la capitale et un concert géant qui a réuni sur l’esplanade devant le palais du peuple, les artistes les plus emblématiques de la nation djiboutienne et un public hétérogène venu nombreux des trois communes de la ville. Autant de programmes qui ont fait briller de mille feux la capitale djiboutienne et qui sont réalisés dans le cadre de la célébration du nouvel an 2022, par l’édile de Djibouti-ville, Fatouma Awaleh Osman et son équipe de la mairie.

Inauguration du jardin de la Place Lagarde

Accompagnée du préfet de Djibouti-ville, Osman Bileh Guirreh, la maire de la capitale, Fatouma Awaleh Osman s’est rendue le jeudi 30 décembre dernier à la place Lagarde, sise un peu moins d’un demi kilomètre de l’hôtel de ville pour inaugurer le jardin de cette place, après plusieurs mois de travaux de réhabilitation et de rénovation. En effet sur la vieille place des banques est né un îlot de fraîcheur urbain, équipé de bancs ombragés et d’éclairages modernes, paysagé et planté, le site est doté de plusieurs allées marbrées agréables aux promenades et aux rencontres.

Au cours d’une brève intervention prononcée à cette occasion, la maire de Djibouti, Fatouma Awaleh a rappelé que l’évènement s’inscrit dans le cadre de la politique d’embellissement de la capitale engagée par la municipalité. Elle a en outre exhorté la population à prendre soin des lieux et à mettre convenablement les détritus dont les mégots dans les poubelles placées sur le site.

Et un concert géant devant le palais du peuple

Dans le cadre de la célébration du nouvel an 2022, la mairie de Djibouti en collaboration avec le ministère de la jeunesse et de la culture, a organisé sur l’esplanade devant le palais du peuple, un concert géant qui a réuni les artistes les plus emblématiques de la nation djiboutienne, à savoir la star Amina Farah Wabar, Roda Daher Ismail, Louli Habib Boko, Kadra Ahmed Mohamed alias ‘‘Kadra Qoordahab’’ Houmed Mohamed Ali alias Houmed Sangor, Ikran Houssein Mahabé, Ifrah Guirreh, Issa Daher Hersi Fafi Haroun, Hayad Moustapha Meidal, Aptidon Issé, Guessod Abdo Ismail, le jeune Mahamadé, et plusieurs autres. Ce spectacle riche en musique et en couleur, retransmis en direct sur les chaînes de la RTD et sur les réseaux sociaux a également vu la participation des danseurs de plusieurs troupes folkloriques. Des milliers de mélomanes djiboutiens, de différentes classes d’âges, ont pris d’assaut les lieux en début de soirée pour ne pas rater le spectacle.

Notons aussi la présence sur les lieux, l’édile de la capitale Fatouma Awaleh Osman, des parlementaires, de la directeur du département ‘‘Culture’’ du ministère de la jeunesse et de la culture, Fatouma Abdi Isse alias Filsan, du président de la commune de Balbala, Idriss Bachir Kawrah, entouré de nombreux élus locaux issus des trois communes de la ville de Djibouti et plusieurs autres personnalités anonymes. Lesquels ont vibré à l’unisson, au-delà des douze coups de minuit.

En effet, nos artistes des troupes 4 MARS, WAGARI, DEGAAN, AL GHAZALI, HALDOOR, RTD, se sont relayés sur scène et ont interprété des chansons, les unes plus belles que les autres. Autant dire que cette manifestation culturelle qui reflète la diversité culturelle de notre pays, s’est couronnée de succès au regard des applaudissements nourris du public. Bref, une soirée inoubliable, riche en musique et en danse qui a duré jusqu’à très tard dans la nuit. Le public s’est régalé.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here