« Unies pour que nos voix portent »

1
« Unies pour que nos voix portent »
« Unies pour que nos voix portent »

Africa-Press – Djibouti. A l’occasion de la fête du travail, célébrée le 1er mai, le ministre du Travail, chargé de la réforme de l’Administration, M. Omar Abdi Said, s’est adressé aux travailleuses et travailleurs djiboutiens à travers un discours dans lequel il a évoqué un point très importants qui est le paiement des pensions de retraites trimestrielle à un nouveau mode de versement mensuel.

A l’occasion de cette journée internationale du 1er mai, fête du travail et des travailleurs, je voudrais vous souhaiter au nom du Président de la République, de celui du Gouvernement et en mon nom propre, une bonne et heureuse fête avec vos familles.

C’est également avec grand plaisir que je m’adresse à vous aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs, sous le thème « Unies pour que nos voix portent ».

Ce thème met en lumière l’importance de l’unité et de la solidarité dans la défense des droits des travailleuses et des travailleurs. Il souligne que lorsque nous sommes unis, nos voix peuvent porter loin et avoir un impact significatif sur les conditions de travail et la qualité de vie de centaines de milliers de personnes à travers notre cher pays, Djibouti.

Le monde du travail connaît actuellement des bouleversements majeurs liés à la transformation numérique, au changement climatique et aux crises sanitaires telles que celle engendrée par la pandémie de COVID-19. Face à ces défis, il est crucial que nous restions soudés et que nous agissions ensemble pour garantir des transitions justes et équitables vers des économies durables et résilientes.

Notre gouvernement reconnaît pleinement le rôle vital joué par les femmes et les hommes qui composent notre force laborieuse. Nous sommes fermement attachés à la promotion des droits fondamentaux au travail, notamment la liberté syndicale, le droit à la négociation collective et l’élimination de toutes formes de discrimination et de harcèlement.

Je tiens à souligner notre engagement constant en faveur de l’amélioration des conditions de travail et de la protection des droits des travailleurs et ce en corrélation avec la vision du Président de la République, El Hadj Ismaïl Omar Guelleh. En effet, grâce à la mise en œuvre de politiques et de réglementations adaptées, nous avons pu renforcer la sécurité et la santé au travail, garantir des salaires décents et promouvoir l’égalité des chances pour tous les travailleurs, sans discrimination.

Nous continuerons à investir dans l’éducation, la formation et le développement des compétences, car nous sommes convaincus que cela constitue la clé pour préparer notre population active aux métiers d’avenir et favoriser l’inclusion socio-économique.

La Journée internationale des travailleurs est également une occasion privilégiée de rendre hommage aux sacrifices consentis par celles et ceux qui nous ont précédés dans la lutte pour l’amélioration des conditions de travail et la justice sociale. Leur combativité et leur détermination ont permis d’obtenir des acquis considérables que nous devons préserver et valoriser.

Le 1er mai de chaque année nous donne également l’occasion de réfléchir aux progrès que nous avons accomplis en matière de protection sociale.

La CNSS a élargi la couverture sociale à de nouveaux groupes de travailleurs, permettant ainsi à un plus grand nombre de bénéficiaires de profiter des prestations en matière de santé, de maternité, d’invalidité, de vieillesse. Cette extension témoigne de notre engagement à promouvoir l’équité et la solidarité sociale.

En outre, la CNSS a continuellement amélioré les prestations offertes aux assurés, en augmentant le montant des allocations et en réduisant les délais de traitement des demandes.

Ces améliorations contribuent à renforcer la confiance des travailleurs et des employeurs dans le système de sécurité sociale.

La CNSS s’est également investie dans la modernisation de ses infrastructures et de ses services, en déployant des solutions numériques et des plateformes en ligne qui simplifient les procédures administratives pour les assurés et les employeurs. Ces avancées technologiques contribuent à accroître l’efficacité et la transparence des opérations, tout en diminuant les frais de gestion.

Je ne manquerai pas non plus de mentionner l’engagement en matière d’assistance et de solidarité, conformément à la vision du Président de la République, qui se traduit par le soutien et une prise en charge complète apporté à nos compatriotes lors des évacuations sanitaires nécessitant des soins spécialisés dans des hôpitaux à l’étranger.

Djibouti a connu des avancées significatives en termes d’emploi ces 2 dernières années. Le gouvernement a mis en place des politiques visant à promouvoir l’emploi des jeunes, qui représentent une grande partie de la population active. Des programmes de formation professionnelle ont été développés pour répondre aux besoins du marché du travail et améliorer l’employabilité des jeunes. En outre, le secteur privé a connu une croissance importante, créant ainsi de nouvelles opportunités d’emploi. Les investissements étrangers ont afflué dans des secteurs clés tels que les infrastructures, la logistique et le tourisme, générant ainsi de nouveaux emplois directs et indirects.

Le gouvernement a également pris des mesures pour encourager l’entrepreneuriat et l’auto-emploi. Des incitations fiscales et des subventions ont été mises en place pour soutenir les petites et moyennes entreprises, ce qui a permis de créer de nouveaux emplois et de stimuler la croissance économique.

La République de Djibouti entretient des relations étroites avec le Bureau International du Travail (BIT) depuis de nombreuses années. Le pays a ratifié plusieurs conventions du BIT dans le but d’améliorer les conditions de travail et de promouvoir les droits des travailleurs.

Parmi ces conventions, on peut citer les plus fondamentales telles que celles relatives à l’égalité de rémunération entre la main-d’œuvre masculine et la main-d’œuvre féminine pour un travail de valeur égale, la Convention sur le travail forcé, la Convention sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical, et la Convention sur l’interdiction et l’action immédiate pour l’élimination des pires formes de travail des enfants.

Ces conventions témoignent de l’engagement de notre pays à améliorer les conditions de travail et à promouvoir les droits des travailleurs. Nous collaborons également avec le BIT sur divers projets visant à promouvoir le travail décent et à renforcer les capacités des institutions nationales en matière de gestion du travail. Ces relations étroites entre Djibouti et le BIT contribuent à améliorer les conditions de travail et à promouvoir les droits des travailleurs.

Je souhaite mettre l’accent sur les avancées significatives du Département de l’inspection du travail quant aux réalisations effectuées dans la lutte contre le travail irrégulier des étrangers à Djibouti. Grâce à une approche proactive et à une collaboration étroite avec les autorités compétentes, les employeurs et les travailleurs, l’inspection du travail a pu identifier et sanctionner les entreprises qui emploient des travailleurs étrangers sans autorisation de travail valide.

Grâce à ces efforts, l’inspection du travail a pu réduire significativement le nombre de travailleurs étrangers en situation irrégulière à Djibouti, contribuant ainsi à la protection des droits des travailleurs et à la promotion d’un marché du travail équitable et réglementé.

En outre, permettez-moi de saluer le courage et l’engagement du patronat, qui joue un rôle vital dans la création d’emplois et la croissance économique de notre pays. Les entrepreneurs et les chefs d’entreprise sont des partenaires incontournables dans notre quête d’une société plus inclusive et prospère.

Je profite de l’occasion qui m’est donné en ce jour de fête du travail, pour vous annoncer la transition prochaine de notre système actuel de paiement des pensions de retraites trimestrielle à un nouveau mode de versement mensuel. Cette réforme vise à améliorer votre bien-être financier et à faciliter la gestion de vos finances quotidiennes.

Dorénavant, nos compatriotes à la retraite percevront leur pension chaque mois, ce qui signifie qu’ils disposeront d’un revenu stable et prévisible sur une base mensuelle. Ce changement leur permettra de planifier plus facilement les dépenses courantes, et de vivre plus confortablement.

Sachez que notre gouvernement est engagé à fournir des prestations de retraite équitables et fiables à tous les retraités de notre pays. Nous espérons que cette réforme apportera une valeur ajoutée significative à leur quotidien et qu’ils continueront à profiter pleinement d’une retraite bien méritée.

Permettez-moi donc de vous inviter instamment à vous joindre à moi pour célébrer cette journée spéciale en honorant les contributions essentielles de tous les travailleurs et en réaffirmant notre engagement indéfectible en faveur d’une société plus juste, plus égalitaire et plus solidaire.

En célébrant le 1er mai, nous honorons la dignité du travail et renforçons notre solidarité envers tous les travailleurs, en nous efforçant de construire un avenir meilleur et plus équitable pour tous.

Travaillons ensemble, unies pour que nos voix portent haut et fort, et façonnons un avenir radieux pour tous les habitants de notre beau pays, Djibouti.

 

Source: lanation

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here