Moanda : de retour en prison après avoir tué son dénonciateur

2
Moanda : de retour en prison après avoir tué son dénonciateur
Moanda : de retour en prison après avoir tué son dénonciateur

Africa-Press – Gabon. Ézéchiel Dan Ndoumba, 22 ans, a récemment été tué de plusieurs coups de couteau dans le chef-lieu du département de la Lebombi-Leyou (Haut-Ogooué). Son meurtrier présumé, qui a bénéficié de la dernière grâce présidentielle, le présentait comme celui qui l’a dénoncé à la police quelques années plus tôt.

Retour au gnouf pour Jessy Mbounda dit «Jarul». Ce compatriote a avoué avoir ôté la vie de son jeune voisin, Ézéchiel Dan Ndoumba. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 3 au 4 mai dernier au quartier Rio à Moanda, renseigne le quotidien l’Union. Le meurtrier présumé aurait agi par vengeance après avoir passé quelques années à la prison de Yené à Franceville, dans la province du Haut-Ogooué.

Âgée de 22 ans, sa victime aurait été, selon lui, la personne grâce à laquelle la police a pu le confondre et l’envoyer en prison à la suite d’une précédente affaire. Depuis sa cellule, «Jarul» s’était donc juré de le faire payer au prétendu mouchard. Chose qu’il a faite peu après sa récente libération. Nos confrères précisent par ailleurs qu’il est un des bénéficiaires de la dernière grâce présidentielle.

Les deux jeunes hommes auraient eu une première dispute dans la journée, non loin de leurs domiciles respectifs. La querelle aurait pris fin après que d’autres habitants du quartier, plus âgés, se sont interposés. Rancunier, Jessy aurait patiemment attendu qu’Ézéchiel rentre chez lui aux environs de 3 heures du matin pour lui asséner plusieurs coups de couteau sur le corps. Sa liberté recouvrée aura été de courte durée.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here