Vente du médicament en Guinée : la CRIEF s’en mêle et menace

5
Vente du médicament en Guinée : la CRIEF s’en mêle et menace
Vente du médicament en Guinée : la CRIEF s’en mêle et menace

Africa-Press – Guinée. Dans un communiqué publié ce mercredi, 31 août 2022, le parquet du procureur spécial de la Cour de répression pour les infractions économiques et financières (CRIEF) a menacé les vendeurs du médicament en République de Guinée. Aly Touré ordonne, à partir du 15 septembre prochain, une batterie de mesures.

Ce sont notamment :

1)- La fermeture des boutiques et autres points de vente non agrées de médicaments et autres produits de santé sur toute l’étendue du territoire national ;

2)- La fermeture des structures médicales et paramédicales clandestines (cliniques, centres d’imagerie médicale, laboratoires de biologie médicale, etc.).

3)- L’interdiction formelle de la vente des médicaments et autres produits de santé à tous médecin, infirmier, sage-femme, agent technique de santé, biologiste, etc. non autorisé dans les structures médicales publiques et privées.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here