Élevage : « Koumbia abrite le plus grand marché de bétail en Guinée », dixit Moumini Diré Diallo

7
Élevage : « Koumbia abrite le plus grand marché de bétail en Guinée », dixit Moumini Diré Diallo
Élevage : « Koumbia abrite le plus grand marché de bétail en Guinée », dixit Moumini Diré Diallo

Africa-Press – Guinée. Le 7 février 2024, devant les honorables parlementaires de la transition, Mamoudou Nagnalen Barry, ministre de l’agriculture et de l’élevage, en marge des travaux d’examen et d’adoption du code pastoral, a soutenu que le foyer de l’élevage en Guinée c’est quatre préfectures. A savoir: Dabola, Faranah, Beyla et Lola. Dans les faits, cette déclaration du ministre est gravement erronée. Ni les statistiques, ni la réalité sur le terrain ne confirment cette déclaration du ministre de l’agriculture et de l’élevage.

La rédaction de Guineematin.com, a dépêché un de ses journalistes à Koumbia, dans la préfecture de Gaoual, le berceau de la race Ndama pour rencontrer les acteurs de ce secteur.

Le dimanche 18 février 2024, Moumini Diré Diallo, Président de la Coordination des éleveurs de Koumbia, interrogé sur la question, a affiché son étonnement.

« Si ton chef déclare quelque chose, tu ne peux pas le contredire. Mais comme il a les documents et les statistiques sur le secteur de l’élevage en Guinée, qu’il vérifie bien. Le noyau de l’élevage en Guinée c’est Gaoual. Et dans la préfecture de Gaoual, le noyau c’est Koumbia. Maintenant si on veut aider d’autres localités, on n’en disconvient pas. Mais les éleveurs et le bétail c’est ici à Gaoual et pas ailleurs », a tenu à préciser le 1er responsable de la coordination des éleveurs de Koumbia.

Par rapport au soutien promis aux éleveurs par le ministre de l’agriculture et de l’élevage, Moumini Diré Diallo, souligne la nécessité de mettre tous les acteurs au même pied d’égalité.

« Si des aides sont accordées aux éleveurs et ceux de Gaoual sont oubliés, c’est qu’ils n’ont pas bénéficié d’une bonne attention. Sinon, actuellement, Gaoual compte plus de 954 000 bœufs et la sous-préfecture de Koumbia est en tête. C’est pourquoi et de bonne raison, l’aide promise aux éleveurs par le gouvernement doit nécessairement arriver à Gaoual. Cette préfecture occupe de loin, la tête des éleveurs en Guinée avec 10 % du cheptel national. Nous comptons sur la justesse et l’impartialité du Général Mamadi Doumbouya dans ce cas présent. Tout appui au secteur d’élevage qui n’arrive pas à Gaoual aura été fait non pas pour aider les éleveurs mais pour d’autres raisons que je ne saurai vous dire », a dénoncé cet éleveur qui a attiré l’attention du gouvernement sur l’urgence d’aider les éleveurs, confrontés à d’énormes problèmes.

« Actuellement, nous sommes confrontés à des difficultés énormes. Nous n’avons pas d’eau ni d’aliments pour le bétail. C’est pour cette raison, que certains d’entre nous sont partis en Guinée Bissau, où les conditions de vie sont plus favorables pour les éleveurs. Nous rappelons que le marché à bétail de Koumbia, est le seul en Guinée qui se tient chaque semaine et fournit une moyenne de 150 bœufs aux populations de Conakry, Kamsar, Boké et Labé », a fait savoir Moumini Diré Diallo.

Selon certains membres de la Coordination des éleveurs de Koumbia, près de 4000 bœufs appartenant à une centaine d’éleveurs, ont traversé la frontière pour la Guinée Bissau.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here