Faible affluence des élèves dans les écoles : « la rentrée scolaire a été victime d’une intox »

2
Faible affluence des élèves dans les écoles : « la rentrée scolaire a été victime d’une intox »
Faible affluence des élèves dans les écoles : « la rentrée scolaire a été victime d’une intox »

Africa-Press – Guinée. La rentrée des classes au compte de l’année scolaire 2022/2023 a enregistré une très faible mobilisation des élèves au lycée-collège 28 septembre de Kaloum ce mardi 4 octobre 2022. Une situation qui n’est pas du goût des responsables, mais qui font contre mauvaise fortune bon cœur. Des responsables de l’inspection régionale de l’éducation de Conakry ont dénoncé une intox qui a joué sur la présence des élèves.

Au lycée tant au collège 28 septembre de Kaloum, les élèves ne sont pas venus nombreux pour prendre part à l’ouverture des classes. Une faible affluence que déplore le proviseur Aboubacar Touré avant d’inviter les parents d’élèves à s’impliquer davantage. « Le lycée-collège 28 septembre, c’est une école qui compte 24 groupes pédagogiques. Au collège, nous avons douze (12) groupes, au lycée, nous en avons également douze (12). Mais, ce que je puis vous dire, tous les enseignants ont répondu présents et les groupes pédagogiques ont également fonctionné comme vous le constatez.

C’est vrai que tous les élèves ne sont pas venus, mais je suis très content qu’à cette première journée que certains soient là. Surtout en 10ème année, les élèves sont venus massivement et je suis très ravi pour ça. Notre stratégie, c’est les évaluations, c’est de dire aussi aux parents, parce-que les parents aussi sont des vecteurs du système éducatif, c’est de leur dire de laisser les enfants venir à l’école. Que c’est maintenant on prépare l’avenir de l’élève, c’est au début on prépare les examens », a-t-il souligné.

Au collège, seulement une dizaine d’élèves étaient dans une salle de classe. Quant au lycée, c’est là d’ailleurs où les absences sont le plus enregistrées. Une délégation de l’Inspection régionale de l’éducation (IRE) de Conakry a sillonné les écoles de la commune de Kaloum, à l’effet de constater l’effectivité de la rentrée scolaire. Fodé 1 Camara, inspecteur disciplinaire à l’IRE de Conakry a dénoncé ce qu’il appelle l’intox qui a semé une le doute chez les élèves et leurs parents.

« Au lycée-collège 28 septembre de Kaloum, nous constatons la présence massive des enseignants, la présence massive des encadreurs, mais très peu d’élèves. Et l’inspection régionale de l’éducation de Conakry a pris toutes les dispositions nécessaires pour une meilleure entrée scolaire 2022-2023. Cette année, la rentrée a été victime d’une intox qui prévoyait un report de la rentrée scolaire. Donc, il y a eu cette psychose dans la cité. C’est pourquoi, vous constatez qu’il y a très peu d’élèves », a-t-il déclaré.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here