Des robots russes parlant français dans les rues de Paris? Une entreprise parle de ses projets

3
Des robots russes parlant français dans les rues de Paris? Une entreprise parle de ses projets
Des robots russes parlant français dans les rues de Paris? Une entreprise parle de ses projets

Africa-Press – Madagascar. Des robots russes pourraient faire leur apparition à Paris, estime le cofondateur de l’entreprise Promobot, qui vient de créer un appareil capable de détecter une arme portée par un élève arrivant à l’école. Cet engin va être utilisé aux États-Unis mais des négociations avec la France sont aussi en cours, relate-t-il à Sputnik.

Un robot capable de détecter la présence d’armes sur les élèves, inventé par les scientifiques russes de Promobot en coopération avec ses partenaires américains, commencera bientôt à exercer ses talents dans l’une des écoles de Cleveland,Ohio, aux États-Unis. Le cofondateur de l’entreprise, Oleg Kivokourtsev, détaille à Sputnik ses autres projets et initiatives dans les pays francophones.

Il assure que sa société mène des négociations avec la France. En effet, dans le contexte tendu autour de la décapitation du professeur français Samuel Paty, Paris s’est intéressé au développement de systèmes de détection d’armes. Toutefois, il attend les résultats des essais de la version pilote qui va démarrer aux États-Unis. Et par la suite, Promobot pourra négocier avec la France, affirme Oleg Kivokourtsev.

La conception de cet engin a été lancée à l’initiative de partenaires américains de l’entreprise russe. Le principe de fonctionnement de ce robot est “d’informer les agents de sécurité, la police et les autres services afin d’empêcher l’utilisation d’armes. Il ne peut pas interpeller le délinquant; il n’est pas encore doté de telles capacités”.

En outre, il précise qu’un engin de ce type sera également proposé en Allemagne, en Suède, aux Pays-Bas, au Canada et en Amérique latine, dans tous les pays dont les robots de l’entreprise russe connaissent la langue.

Les autres robots russes dans le monde francophone

L’un des premiers pays francophones auquel Promobot a commencé de proposer ses produits est la République du Congo, précise l’entrepreneur. Par exemple l’opérateur téléphonique Vodafone les utilise pour ses promotions.

Parmi les d’autres clients figurent la Suisse et le Canada. En outre, en Suisse, les engins de Promobot ont été loués lors de salons professionnels et de forums pour Mercedes.

Promobot a été créée en 2015 dans la ville russe de Perm, dans l’Oural. Il s’agit du plus grand fabricant d’appareils de service autonomes en Europe. Ses engins sont exploités dans 43 pays du monde entier en tant que réceptionnistes, promoteurs, consultants, guides et concierges, remplaçant ou complétant des employés humains.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here