50e pèlerinage national de la communauté chrétienne catholique : Des prières formulées pour raviver les cœurs pour un Mali fraternel

2
50e pèlerinage national de la communauté chrétienne catholique : Des prières formulées pour raviver les cœurs pour un Mali fraternel
50e pèlerinage national de la communauté chrétienne catholique : Des prières formulées pour raviver les cœurs pour un Mali fraternel

Africa-Press – Mali. Le dimanche dernier, le Premier ministre, Dr. Choguel Kokalla Maïga a assisté dans la région de Kita à la clôture du 50èm pèlerinage national de la communauté chrétienne catholique. Des prières ont été dites pour raviver les cœurs pour Mali un fraternel.

Chaque 20 novembre, les chrétiens catholiques du Mali se retrouvent dans la ville sainte de Kita, aux pieds de Notre Dame pour célébrer le pèlerinage qui constitue la date d’anniversaire d’évangélisation.

Cette année, plus de 7000 pèlerins étaient venus de toutes les régions, certains même à pied pour effectuer ce rite annuel. Cette 50èm édition du pèlerinage catholique avait pour thème ‘’ Avec Marie tous unis pour un Mali fraternel’’. Un thème qui colle parfaitement à la situation que nous vivons où le tissu social malien est fracturé.

Pour raviver les cœurs des Maliens et sortir de cette crise, la clôture de cette grande messe du 50èm pèlerinage a été placée sous l’égide du Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta qui s’est fait représenter par le Premier ministre, Dr. Choguel K. Maïga en présence du ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Dr. Koné et plusieurs figures de la communauté chrétienne catholique dont le Cardinal Jean Zerbo. Dans son discours de clôture, Choguel Maïga a exprimé la reconnaissance du Président de la Transition et l’ensemble du peuple malien au Cardinal Zerbo pour les efforts qu’il fournit malgré son âge et sa santé pour l’unité, la tolérance et la résilience.

La libération de la sœur Gloria a créé l’émotion dans le grand Cathédral de Kita, les fidèles chrétiens n’ont cessé de remercier avec ovation le gouvernement pour cette libération. Pour le chef du gouvernement, la libération de la sœur gloria était un devoir voire une question d’honneur pour le Mali : « Une vraie démocratie, une saine démocratie est celle qui préserve les droits des minorités, y compris des minorités religieuses », a témoigné le chef du gouvernement avant d’adresser un message d’amour, de fraternité et de cohésion à l’ensemble de la communauté catholique chrétienne pour leurs prières pour un Mali uni et pacifié.

« Vous êtes une force de stabilité, une force de cohérence, une force de paix en République du Mali et vous demander de prier pour notre pays », conclut-il.

A la veille de la clôture du 50e pèlerinage, les fidèles chrétiens ont allumé des bougies pour se diriger aux pieds de Notre Dame sur la colline de Kita, où ils ont passé 4h d’horloge pour prier et faire des bénédictions pour raviver les cœurs pour un Mali un fraternel.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here