La part de l’Afrique subsaharienne dans les exportations de céréales russes a beaucoup augmenté

0
La part de l'Afrique subsaharienne dans les exportations de céréales russes a beaucoup augmenté
La part de l'Afrique subsaharienne dans les exportations de céréales russes a beaucoup augmenté

Africa-Press – Mali. Une tendance que le régulateur explique par le fait que les exportateurs russes s’orientent activement vers de nouveaux marchés, a déclaré le président du conseil d’administration de l’Union russe des exportateurs de céréales.

En plus de cela, Moscou renforce ses liens agricoles avec nombre de pays: “Nous avons redécouvert le marché du Maroc et de l’Érythrée et de l’Indonésie, et nous avons sérieusement augmenté le volume de nos livraisons de cultures fourragères à la Chine”, précise Edouard Zernine.

Et d’ajouter que la part de l’Asie et de l’Amérique latine est également en hausse.

Par conséquent, le volume des exportations de céréales depuis le début de la campagne agricole (qui a démarré le 1er juillet 2023) grandit. Actuellement, il s’élève à plus de 60 millions de tonnes, soit 10 millions de tonnes de plus que par rapport au résultat de la campagne précédente, fait savoir le responsable.

La moitié de cet apport est due au blé, alors que l’autre est assurée par les cultures fourragères, à savoir l’orge et le maïs.

“Nous diversifions non seulement les marchés, mais aussi la gamme de nos produits agricoles, afin d’habituer le marché mondial à l’idée que la Russie n’est pas seulement un leader mondial des exportations de blé, mais aussi un fournisseur fiable d’autres céréales et légumineuses”, a noté M. Zernine.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here