Distribution de la justice au Mali : La solution des para juristes de Deme-So

4
Distribution de la justice au Mali : La solution des para juristes de Deme-So
Distribution de la justice au Mali : La solution des para juristes de Deme-So

Africa-Press – Mali. Deme-So ou maison de l’aide est une association créée par des jeunes juristes maliens pour appuyer la démocratie et promouvoir les droits de l’homme au Mali. Cette clinique juridique qui a à son actif des para juristes, contribue à l’épanouissement de la population à travers ses conseils, orientations et informations juridiques, et sa médiation envers la population.

Créée depuis 1994, la clinique juridique Demo-So a pour mission de promouvoir les droits de l’Homme et d’apporter une aide multiforme à la femme, à l’homme et à l’enfant dans quelque état qu’il soit pour être acteurs et actrices de son propre développement.

Aujourd’hui cette clinique juridique compte à son actif 1370 para juristes qui évoluent au niveau de 615 communes dans toutes les régions du Mali et du district de Bamako.

Samou Alexandre Coulibaly, en charge du suivi et de l’évaluation des projets et programmes de l’association Demo-So, ces para juristes de Demo-So sont des citoyens sélectionnés au niveau des communes, et qui reçoivent un certain nombre d’enseignements sur des questions juridiques sur la base d’un document, « le curriculum national des formations des para juristes ». Ce document officiel de formation des para juristes contient 14 modules, tous relatifs aux problèmes quotidiens des populations.

Ces hommes et ces femmes qui sont choisis au niveau communautaire, sont formés pour avoir les connaissances nécessaires afin de mettre à la disposition des populations, des services de conseil et d’orientation juridiques, d’information juridique, de médiation, mais aussi de référencement. M. Coulibaly explique qu’en cas de difficultés qui dépassent leur juridiction, les para juristes réfèrent les citoyens au niveau des bureaux d’assistance juridique et judiciaire. « A travers notre programme ‘Tien-sira 2’, nous avons formé en 2021, 634 nouveaux para juristes », affirme-t-il.

Pour l’année 2021, les para juristes de Demo-So ont fait des causeries-débats de sensibilisation dans les communes. Et en se déplaçant à travers des petits regroupements, ils choisissent des thèmes comme : le droit de la femme, ou l’état civil (comment avoir un acte de naissance) ainsi, ils sensibilisent la population dans ce sens.

Coulibaly ajoute également qu’à travers ces regroupements, les para juristes au compte de l’année 2021, ont pu organiser 2736 séances de causerie débat sensibilisation. Par rapport aux conseils donnés, les para juristes ont fourni 2989 conseils d’orientation à la population, et ils ont permis de résoudre 2596 conflits. En tout au titre de l’année 2021, les para juristes ont offert 52 421 services de conseil, d’orientation, de médiation et de sensibilisation.

Les personnes touchées par les services de ces para juristes en 2021 sont au nombre de 824 490 personnes sur toute l’étendue du territoire national.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here