Inauguration à Niamey d’un campus universitaire dédié aux étudiantes de l’espace islamique

3
Inauguration à Niamey d’un campus universitaire dédié aux étudiantes de l’espace islamique
Inauguration à Niamey d’un campus universitaire dédié aux étudiantes de l’espace islamique

Africa-PressNiger. Le Président de la République Issoufou Mahamadou a présidé, ce lundi 29 mars 2021 en compagnie du président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Bandar Hajjar, la cérémonie d’inauguration du Campus universitaire du Roi Abdullah Bin Abdul Aziz Al Saoud dédié aux étudiantes des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Bâti sur une superficie de 11 hectares pour un coût d’environ 35 milliards de francs CFA, ce campus a été financé par la Fondation du Feu le Roi Abdullah et la Banque Islamique de Développement (BID) pour accueillir plus de 1000 filles issues des pays africains francophones membres de l’OCI.

Après la coupure inaugurale du ruban par le Président de la République et le président du Groupe de la Banque Islamique de Développement, Dr Bandar Hajjar, le Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou s’est d’abord réjoui d’avoir présidé cette inauguration de l’Université des jeunes filles, avant de remercier les partenaires que sont la BID, l’OCI, la Fondation du Roi Abdallah Bin Abdul Aziz et d’autres partenaires qui ont rendu possible la réalisation d’un tel investissement.

« Ce projet contribue à la réalisation des objectifs du Programme de Renaissance relatif à l’éducation. Nous avons beaucoup investi dans ce secteur à tous les niveaux, du niveau préscolaire jusqu’au niveau universitaire », a ensuite déclaré le Président Issoufou Mahamadou, rappelant notamment la création, durant sa magistrature, de quatre universités publiques au Niger (Tillabéry, Dosso, Agadez et Diffa).

« C’est une contribution forte au développement socioéducatif et en particulier au développement de l’enseignement supérieur surtout en ce qui concerne la scolarisation de la jeune fille », a-t-il indiqué, soulignant que dans l’objectif du développement du capital humain, « la jeune fille occupe une place particulière dans nos efforts dans ce domaine ».

Cette université essentiellement consacrée aux jeunes filles, a-t-il poursuivi, « va dans le sens de la réalisation de l’objectif central de l’avenir du Niger : la transition démographique ».

Pour réaliser cette transition « que nous appelons de nos vœux, il faut maintenir les jeunes filles à l’école le plus longtemps possible, au moins jusqu’à l’âge de 16 ans, pour mettre fin aux mariages précoces et aux grossesses précoces qui alimentent la croissance démographique exponentielle », a expliqué le Président Issoufou pour qui, « cela est extrêmement important qu’il faut attacher à la question de la maîtrise de la croissance démographique la même importance que la croissance économique »

Selon lui, en effet, « ces deux objectifs permettront ensemble de réduire la pauvreté et d’avoir une forte classe moyenne qui va soutenir la croissance de l’économie et la stabilité politique et économique du pays ».

Auparavant, le Ministre de l’Enseignement Supérieur, M. Amadou Sarkin Rafi Souley, a informé que ce complexe constitue la première phase d’un projet novateur, « la seconde phase comporte un centre commercial, un logement des enseignants, une crèche ainsi que des espaces de salles de sport. Le financement total de cette seconde phase, estimé à 15 millions de dollars, reste à mobiliser ».

Le Campus du Roi Abdallah comporte 5 facultés pouvant accueillir 2500 étudiantes, un bloc dortoir de 1250 places. Il dispose également de 5 centrales électriques de 10.000 kilowatts de capacité.

Au cours de cette cérémonie, le Président de la République Issoufou Mahamadou a décoré 5 dignitaires ayant rendu possible la construction de ces infrastructures. Il s’agit du Feu Roi Abdallah Bin Abdul Aziz, ancien Roi du Royaume d’Arabie Saoudite, élevé à titre posthume au grade de Grand-Croix de l’Ordre National du Niger ; du Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement Dr Bandar Hajjar, élevé à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre National du Niger.

L’ancien Président de la BID, Ahmed Mohamed Ali a aussi été élevé par le Président de la République à la dignité de Grand Officier dans l’Ordre National du Niger, alors que le Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique, Dr Youssouf Bin Ahmed Al Othaimeen a été élevé au titre de Grand Officier dans l’Ordre National du Niger et l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Niger, Turki Bin Naji Bin Ali, à la dignité de Commandeur dans l’Ordre de Mérite du Niger.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here