Le Parti de l’opposant Ibrahim Yacouba rejoint la majorité

6
Le Parti de l’opposant Ibrahim Yacouba rejoint la majorité
Le Parti de l’opposant Ibrahim Yacouba rejoint la majorité

Africa-Press – Niger. M. Alio Namata du Parti MPN Kiishin Kassa de l’ancien Ministre Ibrahim Yacouba, a annoncé le ralliement du parti au groupe parlementaire MPR Jamhuriya et apparentés de la majorité.

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 19 avril 2022 à l’hémicycle de l’Assemblée Nationale ; la formation affirme répondre à l’appel et à la main tendue du Président de la Republique, SEM. Mohamed Bazoum.

‘’Notre bureau politique National a décidé souverainement, et après un examen approfondi de la situation et des enjeux majeurs de notre pays, de répondre favorablement et en toute responsabilité’’ a déclaré le député Alio Namata devant ses collègues députés.

Le parti kiishin Kassa siégeait sur le banc de l’opposition depuis l’installation du parlement en avril 2021.

L’Assemblée Nationale conserve six groupes parlementaires dont quatre de la majorité et deux de l’opposition mais avec ce changement de configuration des forces en présence.

Il s’agit du : Groupe MNSD Nassara et Apparentés ANDP Zaman Lahiya, ARD Adaltchi Mutuntchi, RPP Farilla et RSD Gaskia ( majorité) de 21 membres ; Groupe MPR Jamhuriya et apprentés MPN kiishin kassa, PSD- Bassira et RNDP-Anema Banizoumbou ( majorité) comprenant desormais 21 deputés avec ceux de kiishin kassa ; Groupe Parlementaire PNDS Tarayya de la majorité avec au total 79 Deputés ; Groupe des Républicains comprenant les partis Inganci-Falala-jama’a- karkara avec 13 députés majorité et l’opposition avec le Groupe Parlementaire de l’union pour la Republique désormais comprenant RDR Tchandji- Ameen-Amin-Doubara-Mahita , 12 Députés et enfin le groupe parlementaire Zam Zam Lumana Africa ( opposition) avec 19 députés.

Avec cette nouvelle configuration de l’Assemblée Nationale, la majorité compte 135 Députés au total, sur les 166 contre 31 de l’opposition, indique-t-on.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here