Signature de convention entre la Cour des Comptes et le PAGOD : Pour le renforcement des capacités des partis politiques

3
Signature de convention entre la Cour des Comptes et le PAGOD : Pour le renforcement des capacités des partis politiques
Signature de convention entre la Cour des Comptes et le PAGOD : Pour le renforcement des capacités des partis politiques

Africa-Press – Niger. Le premier président de la Cour des Comptes, Pr Oumarou NAREY et le chef d’équipe du Programme d’Appui pour la Gouvernance Démocratique (PAGOD), M. Salissou Moussa ont procédé, hier matin à Niamey, à la signature d’une convention. Cette convention est relative à l’appui que le Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD) va apporter à la Cour dans le cadre du renforcement des capacités des partis politiques dans l’élaboration et la production de leurs comptes annuels et les comptes des élections. Cette cérémonie s’est déroulée dans la salle de réunion de la Cour des Comptes.

Pour le premier président de la Cour des Comptes, cet acte consacre la concrétisation de la ferme volonté du PAGOD à soutenir la gouvernance dans notre pays. A travers cette convention, a souligné Pr Oumarou NAREY, le PAGOD met à la disposition de la Cour des Comptes les moyens lui permettant de renforcer les capacités des partis politiques qui, selon la loi organique sur la Cour des Comptes, sont tenus de présenter leurs comptes annuels au plus tard le 31 mars de chaque année pour vérification. Celle-ci, porte sur la régularité et la sincérité des comptes. En outre, a précisé Pr Oumarou NAREY, les partis politiques doivent présenter les comptes des élections dans les mêmes conditions que les comptes annuels, conformément à l’ordonnance n° 2010-84 du 16 décembre 2010 portant Charte des partis politiques, qui dispose que «Tout parti politique doit tenir une comptabilité de type privé et un inventaire de ses biens meubles et immeubles».

Pour y arriver, a fait savoir le premier président de la Cour des Comptes, le PAGOD a prévu dans son effet 1, d’œuvrer aux côtés de la Cour des Comptes au renforcement des

capacités des partis politiques, à travers l’organisation d’une série de sessions de formation destinées aux trésoriers et leurs adjoints des bureaux nationaux des partis

politiques légalement reconnus, soit deux (2) représentants par parti politique.

Selon le chef d’équipe PAGOD, M. Salissou Moussa cet appui s’inscrit dans le cadre de leur programme de renforcement de dialogue politique ainsi que des Institutions de la République afin de leur permettre d’offrir des services publics de qualité. Il a en outre réaffirmé la disponibilité de son institution à rester aux côtés de la Cour des Comptes afin de lui apporter l’appui nécessaire pour l’accomplissement de sa mission.

A noter que le PAGOD est financé par la Coopération suisse et mis en œuvre par son mandataire, le Consortium GFA/SWISSAID représenté par GFA Consulting Group.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here