Ouverture à Niamey des  négociations intergouvernementales sur la coopération Nigéro-Allemande

3
Ouverture à Niamey des  négociations intergouvernementales sur la coopération Nigéro-Allemande
Ouverture à Niamey des  négociations intergouvernementales sur la coopération Nigéro-Allemande

Africa-PressNiger. Une rencontre de Négociations entre le gouvernement du Niger et celui de l’Allemane s’est ouverte, en début de matinée de ce mardi 08 juin 2021, avec au centre des échanges l’état de la coopération entre les deux pays.

Cette rencontre de deux jours, qui se déroule simultanément par visioconférence et en présentiel à Niamey et à Berlin, va permettre aux deux parties de travailler ensemble sur l’état de leur coopération, mais aussi de convenir des futurs engagements et orientations sectoriels de la coopération au développement entre l’Allemagne et le Niger à travers des programmes et projets de coopération technique et financière.

Au cours de ces négociations, la partie Nigérienne a rappelé les orientations stratégiques et priorités du gouvernement pour les 5 prochaines années. Ces orientations données dans la Déclaration de Politique Générale du gouvernement (DPG) seront traduites en actions opérationnelles dans le Plan de Développement Economique Social (PDES) 2022-2026) qui sera formulé d’ici décembre 2021, pour lequel le gouvernement nigérien souhaite l’accompagnement des partenaires techniques et financiers pour sa formulation, son financement, sa mise en œuvre et son suivi évaluation.

Dans son intervention, le Ministre des Affaires étrangères, et de la coopération du Niger, M. Hassoumi Massoudou s’est réjoui de la tenue, ce jour, de ces négociations prévues pour se tenir en 2020 en Allemagne mais reportées à plusieurs reprises en raison de la Covid-19.

Le chef de la diplomatie nigérienne de souligner que la république fédérale d’Allemagne est ‘’un partenaire privilégié dans beaucoup de domaines de coopération internationale notamment en matière de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme ainsi que la criminalité transfrontalière organisée’’.

Selon le Ministre nigérien des affaires étrangères, en matière de gestion des flux migratoires, ‘’le Niger a mis en œuvre un programme de coopération avec l’Allemagne et de l’Union Européenne (UE), qui a permis d’obtenir des résultats probants au niveau du transit à travers le territoire nigérien’’.

Après avoir rappelé que depuis le premier accord de coopération entre les deux pays qui remonte au 14 juin 1961, M. Hassoumi Massoudou de faire comprendre que ‘’cette coopération ne cesse de se développer au fil des temps, aussi bien sur le plan politique, technique et financier’’, et que ‘’depuis 2008, elle est axée sur deux pôles prioritaires à savoir «décentralisation et Bonne Gouvernance» et «sécurité Alimentaire et Agriculture Productive».

Intervenant en virtuel, le secrétaire d’Etat allemand au Ministère de la coopération économique et du développement (BMZ), M. Martin Jâger a indiqué que ‘’la république fédérale, avec sa coopération au développement, est aux cotés du Niger, aussi bien dans les bons que dans les mauvais moments’’ tout en mentionnant ‘’les aides rapides que le BMZ est parvenu à mobiliser pour lutter contre les répercussions de la pandémie de la Covid-19.

En affectant des fonds à hauteur de plus 1,6 million d’euros, ‘’nous avons pu apporter une aide rapide et pragmatique. En outre, nous sommes parvenus à affecter au Niger 14,5 millions d’euros supplémentaires consacrés à amortir les répercussions de la pandémie, ainsi que plus de 11 millions d’euros à des programmes de santé régionaux de la CEDEAO, et 24 millions d’euros à travers des programmes multilatéraux du PAM et de l’UNICEF menées au Niger’’ a-t-il déclaré.

Notons qu’auparavant, l’Ambassadeur d’Allemagne au Niger, M. Hermann Nicolai a tenu à saluer l’excellence de la coopération entre les deux pays.

‘’Aujourd’hui, nous nous tournons vers ce qui est peut-être le cœur des relations bilatérales nigéro-allemandes à savoir la coopération au développement qui, à travers les questions du bien-être et de la participation de la population, dresse les causes profondes de tout conflit’’ a-t-il conclu.

Pendant, ces deux journées, les négociations porteront entre autres sur la Paix et Cohésion Sociale (y compris décentralisation et bonne gouvernance); la Migration, la jeunesse et emploi; l’agriculture et sécurité alimentaire; la santé de la reproduction/planning Familial, et enfin sur l’éducation primaire.

Le montant global de la coopération bilatérale allemande au Niger, depuis son lancement en 1962 jusqu’en 2020 s’élève à environ 1,2 milliards d’euros, environs 730 milliards de FCFA. La mise en œuvre cette coopération est confiée aux deux organisations gouvernementales à savoir la KFW pour la coopération financière et la Giz pour la coopération technique, indique-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here