Visite du MDN à Tilia : Le ministre Alkassoum Indatou s’enquiert des conditions de vie et de travail des militaires

1
Visite du MDN à Tilia : Le ministre Alkassoum Indatou s’enquiert des conditions de vie et de travail des militaires
Visite du MDN à Tilia : Le ministre Alkassoum Indatou s’enquiert des conditions de vie et de travail des militaires

Africa-Press – Niger. Il était 8 heures 33 mn exactement, ce mercredi 12 janvier 2021, quand l’avion qui transportait le ministre de la Défense Nationale et la délégation qui l’accompagnait a atterri à l’aérodrome de Tilia, situé à environ 180 km de Tahoua, près de la frontière malienne. L’objectif de ce déplacement est d’abord de s’enquérir des conditions de vie et de travail des militaires et ensuite d’évaluer le niveau de réalisation des travaux du centre d’entrainement des forces spéciales de Tilia. Accompagné par le Chef d’Etat-Major des Armées (CEMA), le Général de Division Salifou Modi et de plusieurs officiers supérieurs des FAN, le ministre Indatou a été accueilli par le Commandant des Opérations Spéciales, le Général de Brigade Moussa Salaou Barmou et ses hommes.

Après les honneurs militaires et le mot de bienvenue du Général de Brigade Barmou, le ministre de la Défense nationale a dirigé une réunion avec les responsables des FAN de la localité de Tilia. Par la suite, la délégation ministérielle a visité les locaux et les équipements du centre d’entrainement des forces spéciales de Tilia, avant de diriger une réunion avec les responsables locaux des FAN. Après, le ministre Indatou a pris part, à bord d’un hélicoptère, en présence du CEMA et du Général de Brigade Barmou, à une séance de démonstration militaire et de ‘‘visite territoriale’’ des environs de ladite localité. Plusieurs visites allant du centre d’entrainement des forces spéciales au 41ème bataillon Spécial d’intervention (BSI) de Tilia en passant par le camp allemand ont été effectuées par la délégation ministérielle. Le centre dont la création a coûté 2,6 milliards de FCFA est né de la volonté des autorités nationales de lutter avec plus de fermeté contre le terrorisme et faire face au défi sécuritaire au Niger a été le premier à recevoir la visite du ministre Indatou. Selon les explications, ce centre est la preuve de l’engagement sécuritaire des partenaires aux côtés du Niger et s’inscrit dans le cadre de l’approche basée sur la sécurisation de ce vaste territoire nigérien que l’Allemagne a décidé de suivre et de soutenir. Différents services, logements, garage, magasin de stockage de vivres, infirmerie et autres hangars et stocks ont reçu la visite de la délégation. Ce qui a permis au ministre de s’assurer que les conditions nécessaires sont réunies pour permettre aux militaires nigériens et leurs encadreurs d’assumer leur mission. Partout où il est passé, le ministre de la Défense Nationale et le Chef d’Etat-major des Armées se sont adressés aux militaires en leur prodiguant des conseils d’usage. Face à l’insécurité grandissante au Sahel et notamment au Niger, les Forces Armées Nigériennes doivent s’adapter perpétuellement aux exigences sécuritaires afin de mieux garantir l’intégrité du territoire national et la protection de la population, a déclaré le ministre Indatou. Il a ajouté que depuis plusieurs années, les autorités se sont engagées face à l’évolution de la situation sécuritaire, de faire de notre armée une armée moderne, capable de faire face à tous les types de menaces et particulièrement terroristes. Il a indiqué que ces infrastructures et ces équipements visités renforceront, sans nul doute, la spécificité qui caractérise la formation des Forces Spéciales. Sa vocation est exclusivement dédiée à former les unités d’élites dans le cadre de la lutte contre les Groupes Armés Terroristes (GAT) et la Criminalité Transfrontalière. ‘‘Nous sommes là pour témoigner de votre bravoure, les actes et les victoires que vous arrachez chaque jour contre l’ennemi’’, a lancé à l’endroit des militaires le ministre Indatou. A terme, a souhaité le ministre de la Défense Nationale, M. Alkassoum Indatou, le centre d’entrainement des forces spéciales est destiné à être un centre de référence dans la sous-région. Il a, par la suite, salué l’excellence de la coopération militaire entre l’Allemagne et le Niger, à travers l’assistance massive dans de multiples domaines, destinée à plusieurs structures. Il faut enfin noter que dans le cadre des travaux des sites visités, des centaines de jeunes, à travers la mairie de Tillia, ont été embauchés. Ce qui leur a permis d’obtenir des ressources et de subvenir aux besoins de leurs familles. Il a rappelé que plusieurs opérations de sécurisation du pays sont en cours partout avant d’appeler les militaires à être vigilants et au respect des consignes.

Par Mahamadou Diallo(Onep)

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here